Barcelone signe Koundé, la vente la plus chère de l’histoire de Séville | Des sports

C’est arrivé à l’été 2019. Peu de temps après que Jules Koundé (Paris, 23 ans) ait été présenté comme le nouveau joueur de Séville, certains journalistes ont demandé à Monchi, le directeur sportif du club andalou, si les 25 millions d’euros versés aux Girondins étaient Ce n’est pas trop pour un footballeur de 20 ans avec une très courte carrière d’élite jouant seulement 70 matchs pour le club. « Vous le verrez dans quelques années », a répondu Monchi. Trois ans plus tard, Séville vend le défenseur national français pour 50 millions fixe plus environ 10 en variable. 20% de ces 50 millions vont aux Girondins. Le club andalou a déjà officiellement conclu un accord de principe pour le transfert. Monchi réalise à nouveau une importante plus-value pour maintenir un modèle de club basé sur l’achat à bas prix et la vente à prix élevé tout en obtenant des succès sportifs.

Au cours de ces trois saisons, Koundé s’est imposé comme l’un des meilleurs défenseurs centraux d’Europe, neuf fois en tant qu’international à part entière avec la France et un match à Séville, avec qui il a remporté la Ligue Europa en 2020 et s’est qualifié pour les champions trois fois dans un rangée, terminant quatrième de la ligue lors des trois dernières éditions de la ligue.

Le transfert à Barcelone met fin à un épisode devenu éternel à Séville. Le club andalou aurait préféré vendre le défenseur à Chelsea, qui aurait passé tout près de signer Koundé. À Séville, ils ne savent pas exactement pourquoi, suite à un accord verbal avec l’équipe d’Angleterre, Chelsea n’a jamais mis par écrit environ 55 millions comme montant fixe pour le transfert ou envoyé la documentation concluant l’accord verbal auquel il était parvenu. C’est arrivé à la fin de la semaine dernière. Pendant ce temps, Koundé est parti au Portugal pour se concentrer sur Séville, où il s’entraîne seul tout en se remettant d’une blessure subie à la fin de la saison dernière avec l’équipe française. A Séville, ils sentent que Koundé a préféré rester en Liga, séduit par la nouvelle d’un Xavi qui lui a promis un beau voyage à Barcelone. Selon certaines sources de l’opération, le sportif gagnera environ six millions par an dans son nouveau club, soit trois fois ce qu’il gagne actuellement.

Séville a demandé des garanties bancaires face à un éventuel non-paiement du club catalan, qui encourt de lourdes sanctions économiques. Les supporters andalous n’ont pas très bien accueilli le transfert de Koundé à Barcelone, car on pense qu’un rival de la ligue elle-même sera renforcé. Cependant, Séville avait promis au défenseur qu’il partirait cet été après avoir échoué à le vendre à Chelsea l’année dernière. Il avait un contrat jusqu’en 2024. Koundé a dit au revoir à ses coéquipiers de l’Algarve ce jeudi matin pour se présenter à Barcelone, où il subira une visite médicale. Si l’idée de départ était de participer aux équipes du Tour des culés aux États-Unis, il est fort probable qu’il participera déjà aux entraînements en Espagne lundi prochain avec ses nouveaux coéquipiers.

L’achat de Koundé était alors le plus élevé de l’histoire de Séville. Selon des sources sévillanes, les 25 millions sont maintenant devenus 50. De plus, cinq millions sont inclus dans des variables légèrement conformes. Il y a d’autres quantités qui sont plus difficiles à satisfaire dans cette section de la variable. L’un d’eux est Barcelone remportant la Ligue des champions avec Koundé dans ses rangs.

Le transfert de Koundé devient également la vente la plus chère de l’histoire de Séville. Ces 50 millions dépassent de loin les 40 payés par l’équipe andalouse de Monaco pour Ben Yedder, ainsi que les 35 payés par Barcelone eux-mêmes pour Lenglet à l’été 2018. Séville et Barcelone se sont toujours très bien entendus. Il est temps de terminer les transferts. Mis à part Lenglet, les autres ventes majeures que Séville a faites à Barcelone ce siècle ont été Dani Alves, Rakitic, Aleix Vidal et Keita.

Koundé, qui avait conclu un accord d’abord avec Chelsea puis avec Barcelone, a traversé tout le processus calmement et sans mettre trop de pression sur Séville. Le défenseur, qui figure sur la liste de la France pour la prochaine Coupe du monde au Qatar en novembre, a disputé 133 matches avec Séville au cours de ces trois saisons, marquant neuf buts. C’est un footballeur qui joue généralement en tant que défenseur central, bien qu’il puisse également jouer en tant qu’ailier. Les entraîneurs de Séville commentent même qu’il pourrait même jouer le pivot défensif à l’avenir s’il corrige certaines lacunes. La vente de Koundé est la deuxième de Séville après celle de Diego Carlos à Aston Villa pour un prix forfaitaire de 30 millions. Jusqu’à présent, le club andalou n’a signé Marcao que le défenseur central de Galatasaray pour 12 millions d’euros.

Vous pouvez suivre EL PAÍS Sports dans Facebook Oui Twitterou inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

Benoîte Favager

"Organisateur. Introverti. Fanatique d'internet certifié. Accro à la bière. Fan d'alcool d'une humilité exaspérante."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.