Ce sont les chemins que les participants emprunteront

Ce Course de la Moyenne de San Fermín sont l’un des rares événements sportifs qui auront lieu cette année Départ et arrivée au coeur de Pampelune. Un luxe qui permet aux coureurs de partir et surtout de finir au milieu place du château avec l’atmosphère particulière qu’il éprouve pendant les week-ends de juin et surtout dans les jours qui précèdent la fête tant attendue de San Fermín.

De ce point de départ, où, à l’arrivée, se trouvent la bagagerie et la zone exclusive pour les coureurs, où ils peuvent récupérer le sac du coureur et déguster une bière, de l’eau ou une boisson non alcoolisée (en plus d’une autre série de services) enregistrée par la deux longs trajetsMoyen (21km) et La chaussette (10,4 km) – rencontrera un circuit similaire. Un itinéraire varié qui relie les zones urbaines avec des rues ouvertes avec des ruelles plus étroites et à travers certains des grands parcs (Taconera et Aranzadi) ou des coins uniques de la ville (Taconera, Portal Nuevo, Plaza de los Ajos, ​​​​Puente de San Pedro) conduit , Casa Gurbindo, Portal de Francia, Archives royales et générales de Navarre, Niche de San Fermín ou Plaza Consistorial) et avec un retour pour lequel vous devez réserver vos forces. Le circuit s’est terminé par près de deux kilomètres d’escalade – y compris les ascensions à travers le Portal de Francia, Santo Domingo et Chapitela – qui le rendent exigeant et peuvent également servir de motivation et de défi pour les athlètes. Un design qui améliore plus que les marques, dans lequel les coureurs peuvent profiter et découvrir différentes parties de la ville.

Les inscrits par Moyenqui commencent leur course vers 18h40tu vas donner deux tours complets sur la pisteavec quelque chose 87 mètres de pente positive Cela comprend des fontaines publiques à plusieurs endroits, complétant l’offre installée par l’organisation au parc La Runa (Kilomètre 5), en plus de celle trouvée après le franchissement de la ligne d’arrivée. A 20h40, avec les dernières lueurs du jour et après les départs de La Media et La Alpargata, c’est au tour des coureurs qui se sont inscrits pour les 10,4 kilomètres et disposent d’un temps limite d’une heure et dix minutes pour parcourir le parcours à compléter.

ZONES DIVERSIFIÉES

Ce première partie de la tournée marche activée. Pour lui Randonnée SarasatePadre Moret Street et la périphérie de Antoniuttila course entrera dans le voisinage de San Juan à travers les routes ouvertes et pratiquement partout sur l’asphalte. Après avoir parcouru la rue Monasterio de Irache, les athlètes entrent dans une nouvelle zone à l’ombre des arbres et traversent le parc du tasse de talon à propos du départ Nouveau portail. De là via la Plaza de la Vierge de l’Oles coureurs feront une autre et rapide visite de la vieille ville, d’où ils partiront via la Plaza de Recoletas (alias Plaza de los Ajos) pour affronter une descente d’un demi-kilomètre qui les mènera cette fois sous le Portal Nuevo- au Pont Curtidores, près du épingles à gaz. Quelques kilomètres pour se ressourcer, s’oxygéner et lâcher prise avant d’explorer le domaine de La Runa où se situera la station de ravitaillement et une partie de la Randonnée fluviale de l’Arga jusqu’à ce que vous traversiez le pont de San Pedro et pénétriez dans un autre nouveau parc, plus dégagé cette fois : celui de Aranzadi.

Une section d’environ un kilomètre et demi qui cédera la place à la plupart Difficile, mais peut-être aussi la particularité de ce test. Pour le traditionnel Entrée du Camino de Santiago à la capitale Navarre, et au pied des murs de Bastion du Redinceux qui sont inscrits font face à l’ascension intensive à travers le Portail de France ou Zumalacarregui Après cela, ils se rendent à la périphérie de San Fermín de Aldapa et à l’Archivo General (Palais des Rois de Navarre).

Il appartient entièrement aux participants de récupérer d’un peu plus de 300 mètres de descente Versant de Saint-Dominguesous le créneau de sanfermine et le Musée de Navarreoù ils font face à une section de la course des taureaux de Sanfermin et, en l’atteignant, traversent la Plaza Consistorial marchandsfaites un dernier virage dans la rue Chapitela pour entrer dans ce place du château.

Quelques mètres, c’est la mi-course de l’épreuve pour les semi-marathoniens qui affrontent un nouveau tour de parcours, et quelques heures plus tard les derniers mètres pour ceux qui ont choisi de s’essayer sur 10 kilomètres.

Une espadrille légèrement « plus rapide »

C’est un commutation rapide et peu coûteusemais gardez-en un ultime surprise sous la forme d’une augmentation Versant de Saint-Domingue à laquelle les coureurs de La Alpargata doivent se préparer, en réservant une certaine force à cette section emblématique et exigeante. Quelques 700 mètres de dénivelédans lequel ils gravissent 40 des 66 mètres d’altitude que compte l’ensemble du circuit, depuis près des Gaskorralillos jusqu’au bout de la Calle Chapitela, et les emmènent directement jusqu’à la ligne d’arrivée sur la Plaza del Castillo.

C’est sans aucun doute le grand défi que plus de 300 coureurs inscrit pour la course de 5 km à La Media San Fermín samedi après-midi demain.

D’ici là, et une fois qu’ils s’élanceront à 20h30 sur la place centrale de la capitale de Navarre, les coureurs affronteront un début de parcours très similaire à celui des deux autres distances de l’épreuve, en les franchissant Promenade Sarasate prendre la route Père Moret et dirigez-vous vers le quartier San Juan pour la région autour Antoniutti.

Sur la Cuesta de la Reina, la course tourne à droite pour entrer pleinement dans la luxuriance du Parque de le talonqu’ils traverseront avant d’en sortir en franchissant le Nouveau Portail.

Coïncidant avec le reste des itinéraires et après un court trajet en voiture à travers la Plaza de la Virgen de la O, Santo Andía, Jarauta, San Lorenzo et la Plaza Recoletas, ils descendront un demi-kilomètre jusqu’à atteindre le Parque de la Runa La Rochepea. Un tour rapide, varié et jusqu’ici facile à conduire. Sans atteindre le pont de Vergel, l’épreuve, sans sortir du parc, tourne sur quelques mètres de sentiers plus près des rives de l’Arga, en traversant à nouveau le pont de Curtidores et face à la dernière montée qui le ramènera au centre de la ville sur la traditionnelle route des taureaux de Pampelune qui passe sous la niche de San Fermín.

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.