Dernières nouvelles du monde aujourd’hui 5 août

La canicule en Méditerranée se poursuivra la semaine prochaine et plusieurs pays sont en alerte

Une photo prise aux Brenets le 4 août 2022 montre le lit asséché du lac des Brenets (Lac des Brenets), une partie du Doubs, frontière naturelle entre l’est de la France et l’ouest de la Suisse, alors qu’une grande partie de l’Europe a été réchauffée en un tiers canicule depuis juin. (Photo de FABRICE COFFRINI/AFP via Getty Images)

La canicule, qui touche les régions côtières méditerranéennes à travers l’Europe, se poursuivra la semaine prochaine, car de nombreux pays ont émis des avertissements météorologiques.

Les données d’EUMETNET, le réseau européen des services météorologiques, indiquent que des avertissements de chaleur ont été émis dans une grande partie des régions côtières d’Italie et de France au milieu des inquiétudes concernant les maladies liées à la chaleur et la déshydratation, avec des températures devant atteindre 30 degrés Celsius ou plus pendant le week-end.

La France souffre de la « pire sécheresse de son histoire » et on craint que la situation ne s’aggrave, a déclaré vendredi la Première ministre française Élisabeth Borne.

« La France connaît une période de sécheresse prolongée qui touche déjà l’ensemble du territoire. Cette sécheresse est la pire jamais enregistrée dans notre pays », a déclaré Borne, annonçant l’ouverture d’une unité interministérielle pour coordonner la crise de la sécheresse.

« Le manque de pluie est exacerbé par l’accumulation de vagues de chaleur consécutives qui augmentent l’évaporation et la demande en eau. Les prévisions météorologiques indiquent que la situation pourrait perdurer pendant les 15 prochains jours ou devenir encore plus préoccupante », a-t-il ajouté.

Tout en prévoyant une « vague de chaleur moins intense que la précédente » et une baisse des températures, le service français de métrologie Météo France a également déclaré que des maximums locaux allant jusqu’à 39C (102F) étaient encore possibles près de la Méditerranée et à l’intérieur de la vallée du Rhône.

Le feu est toujours actif dans la province des Alpes-de-Haute-Provence dans le sud-est du pays, mais les autorités locales confirment qu' »aucun bien humain ou matériel n’est directement menacé » et que la cellule de crise a été fermée.

L’Italie voisine continuera de souffrir d’une vague de chaleur torride qui balaie l’Italie depuis des semaines. Ce vendredi, trois villes ont reçu le label d’alerte rouge, et 16 villes – du nord de Trieste au sud de Palerme – devraient recevoir des alertes rouges samedi, selon le ministère italien de la Santé.

Une alerte rouge en Italie signifie que la population générale – par opposition aux personnes âgées et infirmes – pourrait être affectée par la canicule. Les températures à Milan ont atteint 39°C vendredi, selon l’armée de l’air italienne.

Le directeur des téléphériques du Stelvio sur l’un des glaciers les plus célèbres pour le ski d’été, Umberto Capitani, a déclaré à CNN que les remontées mécaniques étaient fermées depuis le 20 juillet en raison des températures élevées. Capitani a déclaré qu’en 20 ans d’expérience, les remontées mécaniques du pays n’avaient jamais fermé en juillet.

« Nous avons eu des jours où le point de congélation était constamment au-dessus de 4 000 mètres. La chaleur et l’humidité ne permettent pas à la neige de geler même la nuit et des fissures peuvent s’ouvrir », a déclaré Capitani, citant la sécurité.

Des pluies et des vents violents sont attendus dans de nombreuses régions du nord de l’Italie ce samedi, comme l’a annoncé vendredi la protection civile italienne.

Les températures en Espagne ont dépassé 35 degrés Celsius vendredi dans une grande partie de la moitié sud de la péninsule et dans certaines parties du plateau nord.

Les prévisions suggèrent que la chaleur devrait continuer à frapper les pays la semaine prochaine, en particulier autour de la péninsule ibérique.

En Grèce, les pompiers ont évacué de manière préventive le village d’Ano Vlychada dans la région ouest de l’Attique, avec 55 pompiers utilisant 15 camions de pompiers et trois hélicoptères combattant un incendie de forêt, selon la brigade. Le radiodiffuseur public grec ERT a rapporté vendredi après-midi que la situation s’était améliorée.

Roselle Lémieux

"Amateur de café. Expert indépendant en voyages. Fier penseur. Créateur professionnel. Organisateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.