du « mea culpa » de la police à l’attentat de Le Pen

Après ça Real Madrid nécessaire nettoyer les responsabilités Après les incidents malheureux avant, pendant et après la finale de Ligue des champions devant lui Liverpool il y a deux semaines, de France Jouer des répliques pendant L’UEFA est silencieuse.

D’abord c’était Didier LallementPréfet de police de Paris qui a chanté le « mea culpa » lors d’une audition au Sénat pour reconnaître que l’organisation et le fonctionnement d’un « une erreur ».

« Il y a eu des gens qui ont été attaqués alors que le but était de les protéger », a-t-il ajouté, s’excusant de l’utilisation de gaz lacrymogène qui a laissé des traces. « porté atteinte à l’image de la France ».

Parallèle, Marine LePenLeader de l’extrême droite française, a porté plainte contre le gouvernement Emmanuel Macronqu’il décrit comme « Menteur ».

Il a critiqué cela sur la chaîne ‘BFMTV’ Suppression en masse des 220 caméras qui se trouvait aux abords du Stade de France, le qualifiant de « volontaire » et « d’aucune manière de bonne foi » puisque, selon les autorités, ils ont été éliminés une semaine plus tard car la justice ne les avait pas sollicités.

« C’est une destruction de preuves par l’inaction. Ce qui s’est passé au Stade de France a été un scandale mondial » et « cela montre que la criminalité dans notre pays est hors de contrôle », a ajouté Le Pen. « immigration anarchique et massive » comme responsable.

Elite Boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.