Edith Hermida est revenue sur Channel 9 avec sa série de divertissement renouvelée

« C’est une émission très amusante et détendue où nous avons passé un bon moment », raconte Hermida (Photo : Canal 9 Press).

Le modérateur et l’annonceur Édith Hermida il est revenu avec son programme de divertissement « C’est dans ta main » aux après-midi d’El Nueve avec un format renouvelé et de nouveaux jeux de la livraison quotidienne de questions et réponses.

L’émission, diffusée du lundi au vendredi à 15 heures, entre dans sa deuxième saison, cette fois avec des candidats répondant aux questions sans l’aide de célébrités mais avec l’aide de leur famille et de leurs amis.

Les candidats doivent exceller dans leurs capacités physiques, visuelles, mentales et musicales et recevoir de l’argent s’ils répondent correctement.

Au cours de la première année du cycle, le programme a été co-organisé par Hermida et Luis « Tucu » López et comprend l’annonceur pour cette saison « Calu » Bonfante.

En dialogue avec Telam, Hermida a déclaré que le départ de sa co-animatrice « l’oblige à interagir davantage avec les participants et qu’elle doit travailler plus dur », mais a souligné que ce qu’elle apprécie le plus dans le programme est « d’apprendre à connaître les gens et de les encourager à jouer et à participer beaucoup à le programme ».

« Je suis très amusé par les gens ordinaires qui viennent vous raconter leurs histoires ; Je suis un peuple très méchant et j’aime qu’on me parle de leur vie. En ce moment, parce que tout est post-pandémique, les gens veulent sortir et s’amuser. »ajouté sur les participants.

De plus, l’annonceur de Radio Disney était ravi de l’arrivée de Bonfante dans l’émission : « C’est une de mes amies parce que nous étudions ensemble depuis que nous étions filles à Cosal et la vérité est que cela me rend très heureuse qu’elle ait rejoint le programme. »

« Elle est très drôle et pleine d’esprit, mais elle a toujours été un peu réticente envers les caméras et a choisi de rester hors caméra, mais cette fois, elle a choisi de se montrer un peu plus devant la caméra et elle est plus calme, car elle s’est rendu compte que rien se passait et qu’elle allait bien, il s’y est habituéil a souligné.

Côté actualité, le membre du succès « Béni » a expliqué que pour la deuxième saison du programme « Il y a des choses qui changent un peu la dynamique du programme : Auparavant, les participants jouaient avec des partenaires célèbres et maintenant ils peuvent choisir qui ils veulent dans leur famille et leur environnement, puis jouer mères et enfants ou avec des amis. »

« C’est un programme très amusant et détendu où nous avons passé un bon moment »a résumé l’animateur, qui en évoquant cette télé reflétait aussi l’actualité du format télé lui-même « Il doit être réinventé et réorganisé et il sera toujours là. »

« Ce ne sera plus le public qu’il était avant. L’audience n’est plus la même qu’avant et les 60 points d’écoute ne se reproduiront plus, tout est plus large et plus diversifié, comme les radios, ce qui ne me semble pas l’être non plus. » cessera d’exister : vous ‘ll toujours besoin de quelqu’un pour qu’une radio te parle », Je regarde a.

A cet égard, il a ajouté « Aujourd’hui, il existe de nombreuses autres façons de se connecter au divertissement. La télévision devra donc concurrencer ce que proposent les plateformes ou les réseaux sociaux.

« Pour toucher le grand public et faire quelque chose de vraiment populaire, il faut absolument être dans un grand média ; tu dois y rester. Si tu veux être connu, la télévision t’aidera »a-t-il conclu.

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *