Elections en France 2022 : Alerte ! Le Pen peut gagner à Châteaudun | International

« Châteaudun est le miroir de la France ! », proclame-t-il. Il pense que cette petite ville a tendance à voter comme tout le pays. « Et Marine Le Pen va gagner ! C’est ma principale préoccupation. » Celui qui parle est le maire, Fabien Verdier. Il compte aujourd’hui une vingtaine d’écoliers dans son bureau. Comme le lecteur n’a probablement jamais entendu parler de Châteaudun, encore moins du nom de l’honorable Verdier, partons it D’abord, soyons clairs sur ce que nous faisons ici : nous allons essayer pendant quelques jours d’expliquer quelques problèmes français à travers une de ces villes de province tranquilles où les gens vivent plutôt bien et où les esprits sont plutôt mauvais.

Le nom de la ville ne laisse aucun doute quant à ses origines. château signifie château en français. dunon C’est château en gaulois. « Châteaudun » peut donc se traduire par « château-château ». Et en effet, il y a ici un château impressionnant, fondé par Thibaud Ier au 10ème siècle Le tricheur et complété dans sa forme actuelle par Jean de Dunois au XVe siècle Le bâtard. Du Farceur au Bâtard (tous deux n’avaient guère de chance avec les surnoms), du Moyen Âge à la Renaissance, une belle forteresse s’est développée sur un rocher qui peut être considéré comme un pionnier parmi les célèbres châteaux de la Loire et qui remplit à ce jour le ville avec la fierté de la population locale.

Châteaudun a le statut de chef-lieu d’Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire. Mais démographiquement, ce n’est pas grave : 12 500 habitants. Il y a 30 ans, c’était 18 000. Il arrive que des jeunes partent parce que des entreprises partent aussi : Matra-Flextronics (téléphonie) a supprimé 700 emplois ; la coopérative agricole, 500. Maintenant, il ferme la base aérienne qui a été mise à disposition Dunois une conversation (ou bang, comme disent certains) chaque année : le défilé célébrant le 14 juillet à Paris a été répété sur cette base car la longueur et l’orientation de sa piste étaient exactement de la même longueur et orientation que les Champs Elysées. 1 200 autres emplois seront perdus avec la base.

Affiches électorales à Châteaudun. OSCAR CORRAL (LE PAYS)

« La vie ici est très bonne », dit l’un. « Très bien », répète l’autre. Deux balayeurs fument une cigarette du matin près du château. Ils sont tous les deux blancs et nés à Châteaudun, ce qui – s’il vous plaît ne voyez pas de racisme ici – est une rareté en France aujourd’hui. « Avez-vous beaucoup de travail ? « Videz la poubelle et balayez un peu, les gens sont propres. » Frappant est le manque de graffitis et de graffitis sur les murs. « Ne le croyez pas, il y a quelques semaines, nous sommes tombés sur un graffiti là-bas dans la banlieue. Ce n’était pas une protestation, juste un gars qui écrivait pour déclarer son amour à une fille. »

Abonnez-vous à EL PAÍS pour suivre toute l’actualité et lire sans limite.

S’abonner à

Cette population de la grande plaine qui s’étend au sud de Paris (la capitale est à 120 kilomètres) n’a pas de grands immeubles à l’exception du château. À première vue, il n’y a pas non plus de bâtiments laids. Ce sont des maisons basses et bien entretenues qui s’articulent autour d’un ravissant centre historique et bordent une rivière tranquille, le Loir (à ne pas confondre avec la Loire dont il est un affluent). À certains moments, vous pensez marcher dans un désert décoré. Peu de gens marchent dans les rues, peut-être parce qu’il fait froid.

Un homme marche dans une des rues de Châteaudun.
Un homme marche dans une des rues de Châteaudun.OSCAR CORRAL (LE PAYS)

Châteaudun n’a pas de problèmes d’immigration. Châteaudun n’a aucun problème de sécurité. En effet, Châteaudun n’a pas de problème d’emploi : le taux de chômage est inférieur à 7 %. Alors pourquoi l’extrême droite et le mécontentement ne cessent-ils pas de croître ? Peut-être que c’est la lente décomposition. Peut-être que les raisons sont différentes. Il faudra le savoir dans les prochains jours.

Revenons à la mairie, un jeune économiste dynamique et ambitieux (il a tenté de se présenter à la présidentielle en 2017) qui voulait quitter le Parti socialiste et rejoindre sans succès le parti d’Emmanuel Macron. Environ 25 écoliers visitent la mairie et Fabien Verdier leur montre la Légion d’honneur décernée par la République française à Châteaudun pour sa résistance héroïque contre les Prussiens en 1870. Les Prussiens gagnent et détruisent Châteaudun. Mais il y a la médaille.

Le maire de Châteaudun, Fabien Verdier, avec un groupe d'écoliers dans son bureau.
Le maire de Châteaudun, Fabien Verdier, avec un groupe d’écoliers dans son bureau.OSCAR CORRAL (LE PAYS)

« Savez-vous qui était responsable de la bataille de Châteaudun en France ? », demande le maire. Une fille lève la main : « Georges Pompidou ! La fille n’a disparu que d’un siècle. Pompidou a été président entre 1969 et 1974. En 1870, la France avait un empereur, Napoléon III, qui a été emprisonné par les Prussiens après la bataille de Sedan, déposé quelques jours plus tard par la Troisième République et exilé en Grande-Bretagne.

Suivez toutes les informations internationales dans Facebook Oui Twitterou dans notre newsletter hebdomadaire.

réduit de 50 pour cent

Contenu exclusif pour les abonnés

lire sans limite

Elite Boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.