France.- Thales gagnera 1 121 millions en 2022, en hausse de 2,9%, et versera un dividende de 2,94 euros en mai

MADRID, 8 mars (EUROPA PRESS) –

Thales a déclaré un bénéfice net part du groupe de 1 121 millions d’euros en 2022, soit une amélioration de 2,9 % par rapport à un bénéfice de 1 089 millions d’euros en 2021, tel que rapporté par la société française d’électronique et de défense, qui a versé un dividende de 2,94 euros par action a suggéré 15 % de plus .

En termes de chiffre d’affaires, ceux-ci se sont élevés à 17 569 millions d’euros et représentent une augmentation de 8,5 % par rapport au volume d’affaires de l’année précédente de 16 192 millions d’euros.

Désagrégé, le pôle défense et sécurité a réalisé un chiffre d’affaires de 9 154 millions d’euros, l’aviation avec 4 705 millions d’euros et le pôle cybersécurité 3 618 millions d’euros. Il y avait aussi un petit montant de 93 millions d’euros provenant d’autres revenus.

Par ailleurs, Thales réalise 56,6 % de son activité en Europe, 13,7 % en Amérique du Nord et 5,5 % en Australie et en Nouvelle-Zélande. Les 24,2% restants provenaient de ce que la société française appelle les «marchés émergents», c’est-à-dire des pays qui ne rentrent dans aucune des catégories précédentes.

En revanche, les coûts de production, de marketing, de vente, généraux, d’administration, de R&D et de restructuration ont augmenté de 7,8 % à 16 225 millions d’euros.

Les ventes du quatrième trimestre de l’année ont atteint 5 271 millions d’euros contre un solde positif de 4 970 millions d’euros l’année précédente, en hausse de 6,1 % d’une année sur l’autre.

« Après l’ajout de 11 500 employés en 2022, nous prévoyons d’étendre ce nombre à plus de 12 000 nouveaux employés en 2023 », a déclaré Patrice Caine, PDG de Thales.

Dans ce contexte, le Directoire de la société a proposé un dividende en hausse de 15% à 2,94 EUR par action. Celui-ci devra être approuvé par l’Assemblée générale annuelle du 10 mai 2023 et, en cas de succès, sera payé intégralement en numéraire le 25 mai, bien qu’il faille déduire 0,70 EUR pour l’acompte sur dividende déjà distribué en décembre 2022.

A l’horizon 2023, Thales anticipe une croissance « très robuste » dans l’ensemble de ses métiers. L’aviation augmentera ses ventes « presque à deux chiffres » cette année et en 2024. Après cela, le secteur de la défense et de la sécurité croîtra d’environ 5% cette année et le secteur de la cybersécurité poursuivra avec une vitesse de voyage de près de 15% à partir de 2022 dans cet exercice et dans celui de 2024.

Zacharie Morel

"Fanatique invétéré des réseaux sociaux. Sujet à des crises d'apathie. Créateur. Penseur. Gourou du web dévoué. Passionné de culture pop. Résolveur de problèmes."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *