Géraldine gagne sur les poteaux, mais Bastien et François gagnent « Koh-Lanta : totem maudit »

Le dernier Koh Lanta n’a pas souri à Géraldine. A supposer que la Vannetaise ait tranché le procès des présents en assurant sa place face au dernier jury, la dernière option a tranché en faveur de Bastien et François. Les deux voyageurs se partagent 100 000 €.
Bastien et François sont les grands vainqueurs de « Koh-Lanta : Le symbole maudit ». Le cordiste et le pompier ont obtenu chacun quatre voix lors du dernier conseil et se partagent donc les 100 000 € mis en jeu standard l’émission d’aventures de TF1.

Troublée, la Vannetaise Géraldine n’a obtenu que trois voix et floppé de justesse, nonobstant un dernier point de non-retour, puisque la Bretonne de 47 ans a carrément pris le meilleur des trois naufragés différents lors de l’épreuve des poteaux.

Sans aucun doute, sans précédent pour trente fois de Koh Lanta, quatre étoiles montantes, plutôt que trois, ont cherché le triomphe dans cette dernière occasion. Quatrième en direction, Bastien a pris sa place in extremis, mais a dû garder ses chances avec un obstacle, à savoir une surface réduite pour poser les pieds sur le poteau vilipendé.

Négligeant quelques chutes, le cordiste a fait preuve d’un bel équilibre pour récupérer, trouvant au passage François tombé à l’eau après 1h34. Bastien l’a suivi six minutes après les faits, dépassant Géraldine et Jean-Charles pour lutter pour le triomphe. La dernière option a grimacé de détresse à quelques reprises et a fini par laisser la Vannetaise de 47 ans gagner de manière choquante.

Succès, Géraldine et ses adversaires écrasés ont vu Denis Brogniart rapporter que le dernier triomphe ne se jouerait pas entre deux, mais trois explorateurs. La Bretonne a été appelée à désigner l’individu principal pour l’accompagner pour la retransmission en direct et a poursuivi la décision de qualifier François, tandis que la dernière option sauvait Bastien.

Vainqueur de l’épreuve de direction en un temps record (36 minutes) et proche de remporter l’épreuve des poteaux, Jean-Charles a donc été tué au plus mauvais moment absolu.

À l’issue de cette ultime épreuve, les finalistes ont eu à faire face au jury last lors du dernier conseil. Des retrouvailles qui ont rapidement tourné au règlement de comptes, Yannick et Colin ne manquant pas de s’en prendre à François, coupables selon eux d’avoir enchaîné les petites trahisons afin d’assurer le succès de l’équipe enfantine.

Ce climat couteaux tirés s’est éteint lors de la retransmission en direct précédant le dépouillement des voix des onze derniers naufragés (Colin, Pauline, Yannick, Anne-Sophie, Maxime, Louana, Fouzi, Nicolas, Olga, Ambre, Jean Charles).

En tout cas, les pressions ont alors, à ce moment-là, fait place à une perpétuelle révision de l’époque, mêlée à des pages de promotion, pour lesquelles les observateurs n’avaient guère de préférence. Un récapitulatif et quelques reportages qui n’étaient qu’une préface au coup d’envoi du délégué du bureau de vote François et ses cinq triomphes individuels lors des événements coordonnés aux Philippines, ainsi que Bastien, considéré et estimé par ses amis.

A supposer que Géraldine se contente de la troisième place, l’apparence de fierté de ses jeunes fait d’elle la grande championne de la saison.a

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *