Halloween 2022 : Histoires d’horreur à raconter lors de réunions | culturelle | divertissement

Plus que quelques jours avant Halloween, bien que ce ne soit pas une fête locale, De plus en plus de gens se déguisent et célèbrent la nuit la plus « effrayante ». Des rassemblements, des fêtes et des trucs ou des friandises sont quelques-unes des activités qui ont lieu. Préparez-vous pour Halloween avec des histoires d’horreur à partager avec vos amis ou votre famille.

Si vous aimez les histoires sur la peur et les êtres mystérieux ou les événements paranormaux, Voici quelques recommandations pour vous.

Les meilleurs déguisements pour enfants cet Halloween

Il n’y a pas que les chiens qui lèchent

Cette légende urbaine se déroule dans une petite ville de France. Le protagoniste est une fillette de 9 ans, fille d’un mariage très médiatisé, bien connectée dans les affaires politiques. Pour cette raison, les parents, qui menaient une vie sociale intense, ont décidé d’acheter à la fille un chien pour la protéger et lui tenir compagnie pendant son absence des dîners, fêtes et autres choses. Le chien a pris l’habitude de dormir sous le lit de la petite fille et alors que les peurs nocturnes l’envahissent elle lâche sa main puis le chien la lèche pour la calmer.

Une nuit, après avoir entendu des bruits dans sa maison alors que ses parents étaient absents, la jeune fille prit peur et comme d’habitude lâcha sa main et son fidèle compagnon se mit à la lécher jusqu’à ce qu’elle se calme. Cependant, quand il est sorti du lit quelques heures plus tard, il a trouvé son animal de compagnie démembré dans le salon et un graffiti de son sang sur le mur qui disait : « Not Only Dogs Lick ».

Ne faites pas d’Halloween un cauchemar : voici les erreurs de déguisement qui mettent les enfants en danger

Légende de Bloody Mary

Il y a de nombreuses années, une fille nommée Mary est tombée malade et est décédée. Pendant cette période, de nombreuses personnes souffraient de catalepsie, bien qu’on ne sache pas ce que c’était (une « mort apparente » due à la rigidité du corps et à l’incapacité de bouger). Pour cette raison, les gens étaient enterrés avec une corde attachée à une cloche placée à l’extérieur du cercueil.

La famille de Mary a fait comme d’habitude. Mais Mary s’est réveillée et a tiré la corde, et personne n’a répondu à son appel. Le lendemain, ils l’ont cherchée et ont découvert la cloche par terre, l’ont déterrée et ont constaté qu’elle n’avait pas de clous parce qu’elle les avait cassés en luttant pour sortir du cercueil. Cela a transformé Mary en un fantôme en colère. Avant de mourir, il a jeté une malédiction et on dit que si vous vous tenez devant un miroir et dites votre nom trois fois, une fille vous apparaîtra tandis qu’une cloche peut être entendue en arrière-plan.

Le défi du cimetière

Plusieurs adolescents étaient partis passer la nuit chez un ami pour profiter du fait que leurs parents étaient partis. Alors que les lumières s’éteignaient, ils commencèrent à parler d’un vieil homme qui venait d’être enterré dans un cimetière voisin. On a dit qu’il avait été enterré vivant et qu’on l’entendait gratter le cercueil alors qu’il tentait de sortir.

L’une des filles s’est moquée de l’idée, alors les autres lui ont dit de se lever et de visiter la tombe. Comme preuve qu’il était venu, il dut enfoncer un pieu en bois dans la terre du tombeau. La fille est partie et ses amis ont de nouveau éteint les lumières et ont attendu qu’elle revienne.

Mais une heure passa, puis une autre, sans nouvelles de son copain. Ils restèrent éveillés dans leur lit, de plus en plus effrayés. Le matin est venu et la fille n’était pas apparue. Le même jour, les parents de la jeune fille sont rentrés chez eux et, avec les autres parents, se sont rendus au cimetière. Ils ont trouvé la fille allongée sur la tombe… morte. Quand elle s’est penchée pour enfoncer le pieu dans le sol, il a également attrapé l’ourlet de sa jupe. Quand elle a essayé de se lever et n’a pas pu, elle a pensé que le vieil homme mort l’avait attrapée. Il est mort sur place de peur. (ET)

Gilles Samson

"Amoureux de la télé. Ninja de la musique. Fanatique de voyages amateur. Fan de bacon. Évangéliste culinaire sympathique. Organisateur indépendant. Fanatique de Twitter certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *