La Biennale exprime sa satisfaction après le « succès » de l’édition 2022, qui s’achève sur 35 000 visites

Entreprise

31EME NUMERO DU BIEMH

Agences | moyen


La prochaine date de la BIEMH-Biennale Internationale de la Machine-Outil aura lieu du 3 au 7 juin 2024.

Euskaraz irakurri : Makina-erremintaren azoka pozik agertu da 2022ko edizioaren « arrakastarekin », 35 000 visiteurs jaso ostean

La 31ème Biennale Internationale de la Machine-Outil BIEMH ferme ses portes ce vendredi avec une revue de 35 000 visiteurs7 000 de moins que la dernière édition avant la pandémie en 2018. Les organisateurs ont affiché leur « satisfaction » car l’événement a été « un succès » et a « bien fonctionné » au sein d’une « bonne foire ».

Pour faire le bilan de cette première biennale après la pandémie, le directeur général du BEC, Xabier Basañez, s’est présenté aux côtés du président de l’AFM Clúster, José Pérez Berdud, du directeur général de l’AFM Clúster, Xabier Ortueta, du président de l’AIMHE, José Ignacio Ortiz de Urbinaga et Thais Basañez-Allende, responsable des événements du BIEMH.

Dans son discours d’ouverture, Basañez a souligné la satisfaction globale des organisateurs, des exposants et des visiteurs concernant le développement de cette édition, à laquelle ont participé 1436 entreprises exposantes de 28 pays.

Soulignant la « qualité » des produits exposés et l’importance des visites tant institutionnelles que professionnelles, Basañez a avancé les dates du prochain événement, qui aura lieu du 3 au 7 juin 2024.

Au cours de cette semaine, ils ont montré plus de 3400 machines, produits, services et innovations les 35 000 visiteurs estimés de 51 pays, dont 45% venaient de l’extérieur du Pays basque.

Les pays les plus visités sont l’Allemagne, l’Argentine, la France, l’Italie et le Portugal, dans cet ordre. En ce qui concerne les postes des professionnels participants, Basañez a souligné qu’il s’agissait principalement de directeurs et de gestionnaires, de propriétaires, de chefs de département et de techniciens.

1:39

potentiel et capacité

Le responsable du BEC et ceux des associations organisatrices de machines-outils, l’AFM et l’AIHME, s’accordent à dire que le salon a servi à « démontrer la performance et le potentiel industriel du Pays basque ».

Le président de l’AFM, José Pérez Berdud, a exprimé un sentiment similaire, notant que la foire industrielle était, comme prévu, « l’une des meilleures de son histoire » en termes de tous les aspects, de distribution, de visiteurs, de contacts commerciaux et d’opportunités d’affaires.

De son côté, Xabier Ortueta a annoncé les principales conclusions de l’enquête réalisée auprès des 90 entreprises présentes au salon sur leur opinion sur cette édition.

En ce sens, sa note globale est similaire à 2018, avec un global de 7,6 et 7,9 pour le niveau technologique des produits exposés.

Le salon a réuni 1 446 entreprises exposantes de 28 pays dont l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Canada, la Chine, la Corée du Sud, les États-Unis, la Finlande, la France, l’Inde, l’Italie, le Japon, le Portugal, le Royaume-Uni, la République tchèque, la Suisse, Taïwan ou la Turquie, parmi autres choses.

Elite Boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.