La France a dénoncé des propos racistes en finale

La Fédération Française de Football (FFF) Il a « condamné » mardi la publication sur les réseaux sociaux de messages « racistes et haineux » adressés aux joueurs de l’équipe de France après la finale de la Coupe du monde et annoncé qu’il allait « porter plainte ».

« Après la finale de la Coupe du monde, plusieurs joueurs de l’équipe de France ont fait l’objet de propos racistes et haineux inacceptables sur les réseaux sociaux. La FFF les condamne et va porter plainte contre leurs auteurs », a écrit la FFF sur le compte Twitter de la sélection.

A lire aussi : Les messages cachés effrayants à travers l’histoire qui ont laissé les champions argentins derrière eux

Les Bleus ont perdu aux tirs au but (3-3 après prolongations, 4-2 aux tirs au but) contre l’Argentine au Qatar dimanche et plusieurs joueurs ont été la cible de critiques sur les réseaux sociaux. comme Kinglsey Coman et Aurélien Tchouameni, qui ont raté leurs coups.

Le FC Bayern Munich, club de Coman, a manifesté lundi son soutien à son attaquant : « La famille du FC Bayern est avec toi, roi. Le racisme n’a pas sa place dans le sport ou dans notre société », a écrit le club sur Twitter.

Cette situation n’est pas nouvelle, puisque Kylian Mbappé avait déjà dénoncé des insultes raciales après son penalty manqué contre la Suisse lors du dernier Championnat d’Europe, une situation qu’il a signalée au président de la fédération Noël le Graët.

Peut lire: Messi et l’équipe nationale sont accueillis en héros au milieu d’une marée Albiceleste

Kinsley Coman, victime de racisme

Le FC Bayern Munich a apporté son soutien lundi à son attaquant français Kingsley Coman, qui a été insulté racialement après son penalty manqué contre l’Argentine en finale de la Coupe du monde à Doha dimanche.

« Le FC Bayern condamne les déclarations racistes contre Kingsley Coman dans les termes les plus forts possibles. La famille du FC Bayern vous soutient, King. Le racisme n’a pas sa place dans le sport ni dans notre société », a écrit le club allemand sur son compte Twitter.

L’attaquant du Bayern, deuxième lanceur des Bleus, a vu son tir arrêté dans l’unité fatidique du gardien argentin Emiliano Martinez.

Les Bleus, qui ont terminé 2-2 après 90 minutes et 3-3 après prolongation, ont fini par perdre 4-2 aux tirs au but.

Vous pourriez être intéressé par : Extraordinaire : Messi a également battu le record de la photo la plus « likée » sur Instagram

Benoîte Favager

"Organisateur. Introverti. Fanatique d'internet certifié. Accro à la bière. Fan d'alcool d'une humilité exaspérante."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *