La France débute par une victoire sur l’Italie en Championnat d’Europe féminin

La France a gagné et impressionné lors de son entrée dans le Championnat d’Europe de football féminin ce dimanche à Rotherham avec une victoire 5-1 contre l’Italie.

Les joueuses entraînées par Corinne Diacre ont marqué leurs cinq buts en première mi-temps. Grace Geyoro s’est notamment illustrée avec un « triplé » (9e, 40e, 45e minute), les deux autres buts ont été marqués par Marie-Antoinette Katoto (12e) et Delphine Cascarino (38e).

Martina Piemonte a réduit le déficit à la 77e minute avec une tête qui a tout juste pu couvrir la défaite de la Nazionale.

« Nous avons très bien commencé le match. Nous avons eu beaucoup d’occasions et surtout nous avons été efficaces. J’ai été légèrement blessé au début de la préparation mais je me sens mieux et aujourd’hui j’ai pu créer et prendre des risques. C’était une super soirée pour nous tous », a célébré Geyoro dans des déclarations à la chaîne de télévision TF1.

Coach Diacre a également fêté les bons débuts de son équipe dans ce championnat d’Europe.

« Nous devions gagner ce premier match et nous l’avons fait. Nous essayons toujours de trouver les mots justes, la motivation pour la seconde mi-temps, mais quand vous gagnez 5-0… » a expliqué Diacre, faisant référence à la différence montrée à son équipe. entre les deux moitiés.

Le 5-1 de la France est un message aux autres participants : c’est le meilleur résultat de la première journée de la phase de groupes, dépassant le 4-0 de l’Allemagne contre le Danemark et le 4-1 de l’Espagne contre la Finlande.

La France débute seule en tête du groupe D, puisque dans l’autre match de la première journée de cette clé, ce dimanche également, l’Islande et la Belgique ont fait match nul 1-1 à Manchester.

Après que le gardien belge Nicky Evrard ait raté un penalty à la 30e minute, Berglind Thorvaldsdottir s’est dirigé vers l’Islande à la 50e minute, la Belgique a égalisé à la 67e minute lorsque Justine Vanhaevermaet a converti un penalty.

Juste avant que l’Islande ne marque le premier but, Nicky Evrard a sauvé un but de Sveindis Jonsdottir.

Les Islandais, qui étaient de loin supérieurs dans le jeu, ont dominé le match mais n’ont pas pu gagner et ont eu plus d’une frayeur dans les dernières minutes.

L’Islande poursuit sa compétition contre l’Italie à Manchester jeudi, tandis que la Belgique rencontre la France le deuxième jour, le même jour à Rotherham.

L’Italie devra réagir dans ce match face aux Islandais.

Ce dimanche, sa coach Milena Bertolini a avoué qu’elle ne s’attendait pas à être battue de la sorte lors du premier match.

« On savait que la France est une grande équipe, une des équipes de ce Championnat d’Europe qui joue le meilleur football. On savait que ça allait être difficile mais non, je ne m’attendais pas à un tel résultat », a-t-il admis.

La deuxième journée de la phase de groupes commence lundi avec deux matchs du Groupe A : l’Angleterre, pays hôte, rencontre la Norvège à Brighton et l’Autriche rencontre l’Irlande du Nord à Southampton.

bur-jta/dr

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.