La France demande à enquêter sur l’éventuelle fourniture de carburant à l’armée russe par TotalEnergies

PARIS, 25 août (Reuters) – Une enquête doit être menée pour savoir si la compagnie pétrolière française TotalEnergies a fourni du kérosène à l’armée russe, a déclaré jeudi un ministre français.

« Il s’agit d’un problème extrêmement grave, il faut donc enquêter pour savoir si, volontairement ou involontairement, ni les sanctions ni l’énergie produite par une entreprise française ou non française n’ont été contournées », a déclaré le ministre français des Transports Clément Beaune, sur France 2. télévision.

Mercredi, le journal Le Monde a rapporté que TotalEnergies, à travers la participation de la société française dans une entreprise avec le russe Novatek, était impliquée dans la fourniture de condensat de gaz pour produire du carburéacteur qui aurait pu être utilisé par l’armée russe en Ukraine.

Totalenergies, qui contrairement à ses principaux concurrents occidentaux a conservé ses actifs en Russie malgré les critiques, a déclaré n’exploiter aucune infrastructure qui aurait alimenté l’armée russe et n’a pas connaissance d’une éventuelle production de carburéacteur par ses partenaires commerciaux.

(Reportage par GV De Clercq, édité par Tassilo Hummel; traduction par Flora Gómez)

Roselle Lémieux

"Amateur de café. Expert indépendant en voyages. Fier penseur. Créateur professionnel. Organisateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.