La France introduit la vaccination sélective contre le monkeypox

La France va commencer la vaccination sélective des agents de santé et des personnes qui ont été en contact avec des diagnostics de monkeypox, a annoncé mercredi 25 mai la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon.

Les autorités ont confirmé jusqu’à présent cinq cas de virus, mais Bourguignon a déclaré que le ministère de la Santé « ne s’attendait pas à une épidémie de la maladie ». « Pour le moment, la situation est sous contrôle et nous sommes en alerte. Les professionnels et les établissements de santé ont reçu les recommandations d’identifier, de détecter, de signaler et d’isoler les cas à domicile », a déclaré le ministre à la chaîne de télévision allemande RTL.

Bourguignon a ajouté que son ministère suivra la recommandation de l’Agence nationale de santé (HAS), un organisme public indépendant, de vacciner les adultes et les professionnels de santé après un contact avec la maladie.

Il a également souligné que contrairement au coronavirus, la vaccination contre la variole du singe ne s’appliquera pas à l’ensemble de la population, mais sera une « opération destinée aux professionnels de santé et aux cas contacts ».

Pour réduire la transmission interhumaine du virus, la HAS a recommandé ce mardi de mettre en place une stratégie de vaccination réactive autour du cas confirmé, incluant les adultes en contact avec la personne infectée et les professionnels de santé exposés identifiés comme étant en danger.

L’agence a déclaré que le vaccin devrait idéalement être administré dans les quatre jours suivant le contact avec la personne infectée et au maximum 14 jours après. Depuis début mai, des cas de virus ont été détectés dans neuf pays de l’Union européenne : l’Autriche, la Belgique, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Portugal, l’Espagne, la Suède et les Pays-Bas, ainsi qu’en Grande-Bretagne, au Canada, en Australie, aux États-Unis et Émirats arabes unis.

*Aicha Sandoval Alaguna a contribué à la rédaction de cette note

Le site Web de l’Agence Anadolu ne contient qu’une partie des actualités proposées aux abonnés du système de diffusion d’informations AA (HAS), sous forme de résumé.

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.