La France investira plus de 204 000 dollars dans des projets universitaires en Equateur

Le gouvernement français investira plus de 204 000 dollars pour lancer dix plans de thèse innovants à travers le « Renforcement des initiatives commerciales dans les universités équatoriennes», rapporte ce lundi 8 août l’ambassade de France à Quito.

Il s’agit d’un projet financé par le Fonds de Solidarité pour les Projets Innovants-FSPI du Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères.

Cette initiative est mise en œuvre par l’Ambassade de France en Equateur avec des partenaires stratégiques tels que plusieurs universités locales ainsi que l’Université de l’Equateur Perpignan, Toulouse III Paul Sabatier, la Chambre de Commerce de Quito, la Chambre de Commerce Franco-Equatorienne et l’Institut de Recherche pour le Développement-IRD.

Lire : Les universités s’attendent à plus de ressources pour administrer les examens d’admission après l’abolition du test de transformation

L’initiative a sélectionné dix projets (chacun d’une valeur de 20 000 €) dans différents domaines, dont : Recyclage et économie circulaire, biotechnologie et alimentationconstruction, biotechnologie/agriculture, médecine, tourisme inclusif et éducation environnementale.

Des projets universitaires ont été sélectionnés

Parmi les projets de mémoire de diplôme sélectionnés figurent « Mobilier d’intérieur et d’extérieur constitué d’un matériau composite entre plastique et poussière de bois », dont Ecole Nationale Polytechnique.

« La phagothérapie comme alternative pour contrôler Salmonella enterica sur les surfaces vivantes et inertes utilisées dans la production de volaille en Equateur », « La neuroréhabilitation avec la musique » et « Un test rapide et biologique pour évaluer votre stress physique et psychologique, prévenir les maladies et le vieillissement prématuré ».  » , de Université de San Francisco de Quito.

En outre, « Un nouveau système de propagation pour les plants de cacao Theobroma à des fins expérimentales : efficacité pour les études moléculaires axées sur l’atténuation du cadmium » et « Mise à l’échelle industrielle d’un biopolymère d’amidon de manioc INIAP 650 développé à l’échelle du laboratoire », le Université technique de Manabi.

À travers Université catholique pontificale de l’Équateur le projet « Lazos Inclusivos Magazine, recommandations pour l’accessibilité et l’inclusion dans le tourisme international » a été sélectionné.

Compléter la liste des retenus, la thèse sur « Utiliser la réalité virtuelle et augmentée pour le développement de bonnes pratiques environnementales par la simulation et la gamification », la Université Technologique d’Affaires de Guayaquil.

Adrien Richard

"Amateur de café d'une humilité exaspérante. Spécialiste de l'alimentation. Faiseur de troubles passionné. Expert en alcool diabolique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.