La France nie que le budget des Jeux olympiques de 2024 soit hors de contrôle | Internationale | nouvelles

Le gouvernement français a nié lundi que le budget des Jeux olympiques de Paris 2024 était hors de contrôle et assuré qu’une importante opération de police assurera la sécurité après la mauvaise expérience lors de la finale de la Ligue des champions en mai dernier.

Deux ans après le début de cet événement mondial, le président français Emmanuel Macron a invité à l’Elysée les principaux ministres impliqués dans l’organisation, ainsi que le chef du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, pour faire le point sur les principaux enjeux des Jeux.

« Le manque de contrôle budgétaire est infondé», ont assuré des sources de l’Elysée à l’issue de la réunion, qui s’est penchée sur l’impact de la hausse de l’inflation sur les près de 4.000 millions d’euros estimés pour les travaux des Jeux.

Selon ces sources, les surcoûts dus aux hausses de prix sont actuellement estimés à 140 millions d’euros, dont 100 seront supportés par l’Etat français et les 40 restants par les pouvoirs publics.

Les 1 700 à 1 800 millions d’euros que coûteront les jeux au Trésor français « seront maintenus », ont indiqué les sources.

Le renforcement de la sécurité était un autre sujet de grande préoccupation, notamment après un rapport de la Cour des comptes française, qui a mis en garde contre la nécessité de renforcer ce chapitre suite au fiasco de la finale de la Ligue des champions du 28 mai entre Liverpool et le Real Madrid, disputée dans l’État français de Saint- Denis.

L’Elysée précise qu’entre 7 000 et 11 000 policiers seront déployés chaque jour – hors ouverture des jeux – et qu’environ 17 000 agents de sécurité privés seront de garde chaque jour. (yo)

Roselle Lémieux

"Amateur de café. Expert indépendant en voyages. Fier penseur. Créateur professionnel. Organisateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.