La France veut restreindre les vols de jets privés et les appliquer à tout le continent européen

Ministre français des Affaires européennes, Clément Beaune. REUTERS/Benoit Tessier

Le ministre français des Transports Clément Beaune étudie la limitation des vols en jet privé à un moment où des efforts pour limiter le changement climatique et la consommation d’énergie sont nécessaires et il souhaite que cette mesure soit appliquée pour qu’elle soit efficace et ait un niveau plus européen.

«Je pense que nous devons agir et réglementer les vols en jet privé. Ils deviennent le symbole d’un effort à deux vitesses. »explique Beaune dans des communiqués publiés ce dimanche par Le Parisien.

Il compte soulever cette question après les vacances d’été, lorsque l’exécutif d’Emmanuel Macron discutera du plan dit « sobriété » visant à mettre en pratique les économies d’énergie demandées par l’Union européenne pour faire face à la crise provoquée par la guerre en Ukraine.

Mais aussi de porter ce dossier à la prochaine réunion avec les autres responsables européens des transports en octobre, car il estime que « le plus efficace est d’agir au niveau européen pour obtenir les mêmes règles et plus d’impact ».

Jet privé utilisé par de nombreuses célébrités et politiciens pour se déplacer à la place d'un avion domestique.
Jet privé utilisé par de nombreuses célébrités et politiciens pour se déplacer à la place d’un avion domestique.

Selon l’ONG Transport & Environnement, un dixième des vols en France sont effectués en jets privés. Ces dernières semaines, les comptes rendus sur les réseaux sociaux critiquant les voyages de millionnaires et de célébrités dans des avions exclusifs ont suscité beaucoup d’attention.

Le Parisien précise que le ministre français envisage diverses options allant de mesures incitatives pour réduire l’utilisation de ces vols à des réglementations qui imposeraient des restrictions et des redevances qui auraient un effet dissuasif.

Les scénarios consistent notamment à obliger les entreprises à faire connaître leurs déplacements en avion privé ou dispositif pour limiter voire empêcher leur utilisation lorsqu’il existe une alternative avec des vols commerciaux ou en train.

Ce serait un moyen de prolonger le dispositif déjà existant qui empêche les compagnies aériennes d’opérer des liaisons intérieures en France s’il existe une alternative par train d’une durée inférieure à deux heures et demie, sauf si elles ont besoin de mettre en place des vols de correspondance.

Son idée est de soulever également cette question lors de la prochaine réunion avec les autres responsables européens des transports en octobre, car il estime que
Son idée est d’aborder également cette question lors de la prochaine réunion avec les autres responsables des transports de l’UE en octobre, car il estime que « le plus efficace est d’agir au niveau européen pour obtenir les mêmes règles et plus d’impact ». REUTERS/Ralph Orlowski/photo d’archives

Une autre idée serait d’intégrer l’aviation privée dans le système de quotas pour la future taxation des émissions de dioxyde de carbone (CO2) qui doit être conçu dans l’UE.

Derrière ses plans se cache également une volonté de ne pas donner l’impression qu’il existe des repères différents en matière d’exigence de se serrer la ceinture en raison des urgences climatiques et énergétiques.

(avec des informations de l’EFE)

CONTINUER LA LECTURE:

De Taylor Swift à Steven Spielberg, les 10 célébrités qui causent le plus de pollution avec leurs jets privés
Comment le plus grand avion de luxe du monde fonctionne comme un hôtel 5 étoiles dans le ciel
Combien de millions de dollars les entreprises américaines dépensent en voyages privés : l’objectif de Mark Zuckerberg en tête de liste

Gilles Samson

"Amoureux de la télé. Ninja de la musique. Fanatique de voyages amateur. Fan de bacon. Évangéliste culinaire sympathique. Organisateur indépendant. Fanatique de Twitter certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.