La fraude technologique est surveillée au Tour de France, qui démarre ce vendredi au Danemark

La fraude technologique continue d’être surveillée par l’Union cycliste internationale (UCI), qui a dévoilé ce mercredi, deux jours après le départ du Tour de France, sa stratégie de détection basée sur une « variété d’outils pour lutter contre toutes les formes de fraude ». .

« L’UCI continue de prendre très au sérieux la possibilité d’une fraude technologique », a déclaré l’Australien Michael Rogers, l’ancien coureur devenu responsable de l’innovation à la fédération internationale.

« Notre variété d’outils pour lutter contre toutes les formes de fraude dans ce domaine nous permet d’effectuer des vérifications rapidement et efficacement », a déclaré Rogers.

Pour contrôler la présence de systèmes de propulsion et de stockage d’énergie cachés dans les cadres et autres composants des vélos, trois outils sont utilisés : des tablettes magnétiques, une cabine de radiographie mobile et des dispositifs utilisant les technologies de rétrodiffusion et de transmission.

A chaque étape, un inspecteur technique UCI sera présent dans les bus pour contrôler tous les vélos utilisés au départ.

A l’issue des étapes, dans les minutes qui suivent l’arrivée, différents contrôles sont effectués sur les vélos du vainqueur d’étape, les coureurs aux maillots distinctifs, les trois ou quatre coureurs à tirer au sort et les coureurs qui éveillent les soupçons, par exemple en raison de un nombre anormalement élevé de changements de roue.

« Ces contrôles de suivi sont effectués soit à l’aide de la technologie mobile à rayons X, soit avec des technologies de radio et de transmission », précise l’association internationale et précise : « Si nécessaire, le vélo en question sera démonté ».

La technologie des rayons X mobiles, qui garantit la sécurité des usagers et des cyclistes, permet d’obtenir une radiographie haute résolution d’un vélo en seulement cinq minutes, a rappelé l’UCI.

La technologie de rétrodiffusion et de transmission fournit instantanément des images haute résolution de l’intérieur des sections étudiées qui peuvent être transmises à distance directement aux officiers internationaux.

L’an dernier, un total de 1 008 contrôles de vélos ont été effectués sur le Tour de France sans qu’un cas de fraude technique n’ait été découvert.

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.