La grandeur du Mexique à la 36e Foire internationale du livre de Guadalajara

Dans le cadre du plus grand festival du livre du pays, le ministère fédéral de la Culture, par l’intermédiaire de l’Institut national d’anthropologie et d’histoire (INAH), La grandeur du Mexiquele catalogue éponyme de la grande exposition célébrant les 500 ans de résistance indigène et le bicentenaire de l’accession à l’indépendance, en 2021.

Dans le hall A de l’Expo Guadalajara, siège de la 36e Foire internationale du livre de Guadalajara, le directeur général de l’INAH, Diego Prieto Hernández, a déclaré que ce travail éditorial était un enrichissement L’exposition qui est resté au Musée national d’anthropologie et au ministère de l’Éducation publique à Mexico pendant environ un an.

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER : New York renvoie une lettre de 1539 d’Hernán Cortés au Mexique

Le catalogue, édité conjointement par l’INAH, l’Université autonome de l’État du Mexique et le Comité de rédaction de l’administration publique de l’État (CEAPE) de l’entité mexicaine, fait partie d’une initiative de la Présidence de la République élaborée par plusieurs INAH chercheurs et la Métropole Autonome, l’Université Nationale Autonome du Mexique et l’Université Autonome de Querétaro, et les Écoles de Mexico et de San Luis.

« Le projet a commencé à générer une série d’idées et d’initiatives communes afin que ces deux événements fondamentaux ne passent pas inaperçus à une époque de changement où il est nécessaire de repenser le projet de la nation », a expliqué Prieto Hernández.

L’anthropologue a dit que les 500 ans de Invasion du Mexique-Tenochtitlan, marquent le début de l’occupation espagnole de notre territoire et aussi le début des différentes manières des peuples et des cultures d’origine de résister, de survivre et de s’adapter aux temps nouveaux ; en plus des 200 ans d’indépendance.

Objets mexicains d’une valeur énorme

« Dans ce processus de transformation auquel nous assistons, la confiance dans notre pays doit être restaurée : ils nous ont fait méfier du Mexique, estimant que le seul modèle est celui des pays développés de l’Occident, alors restaurer la confiance est la logique de l’exposition La Grandeur. du Mexique, qui s’enrichit désormais de ce catalogue », a-t-il souligné.

Dans ce contexte, le chef de l’INAH a souligné que pour la première fois, il était possible de sortir du Mexique des objets mexicains d’une valeur énorme, même temporairement La France, l’Allemagne et le Vaticanafin que les Mexicains qui n’ont pas la possibilité de voyager en Europe puissent les apprécier.

Bien qu’il ait évolué en pleine urgence sanitaire, l’exposition a été un grand succès; « Elle a été inaugurée le jour même de l’indépendance, le 27 septembre 2020, mais il était important que cette exposition soit en paroles.

« Ainsi, le catalogue de La grandeza de México est un voyage à travers cette immense exposition panoramique. Son axe d’articulation n’est pas de représenter la valeur esthétique des créations mexicaines, ni de présenter une chronologie, mais de montrer de manière intense différentes lectures des choses que les Mexicains ont produites », a-t-il déclaré.

Avec des informations de l’INAH

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER : Des peintures rupestres découvertes dans une grotte de Guerrero datent de 3 000 ans

Découvrez les dernières nouvelles et téléchargez notre application :

Application Radio Formula QR pour iOS

Application Radio Formule QR Android

Gilles Samson

"Amoureux de la télé. Ninja de la musique. Fanatique de voyages amateur. Fan de bacon. Évangéliste culinaire sympathique. Organisateur indépendant. Fanatique de Twitter certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *