La méthode extrême de Sainz pour gagner un dixième en France

Charger le lecteur audio

Les exigences physiques de la Formule 1 sont brutales, mais tous les pilotes veulent aller plus loin, quelles que soient les conséquences. Cela s’est produit lors du dernier Grand Prix de France en 2022, où plusieurs ont admis ne pas avoir utilisé le système d’hydratation lors de la course chaude au Paul Ricard en raison d’une exposition à des températures extrêmes dans le cockpit.

L’un de ceux qui ont le plus souffert sur le plan physique a été Carlos Sainz, qui a non seulement dû revenir du fond de grille à cause d’une pénalité pour remplacement d’éléments de son groupe motopropulseur, mais a aussi concédé qu’il n’était pas équipé de quoi a été autorisé à boire pour s’hydrater. Renoncer à ce système revient à réduire le poids de la voiture, donc on gagne toujours quelques centièmes à chaque tour car tout compte quand il s’agit d’aller plus vite que la concurrence.

Découvrez comment s’est déroulée la carrière de Carlos Sainz au GP de France 2022 de F1 :

Après avoir franchi la ligne d’arrivée en cinquième position, le Madrilène était satisfait de sa performance et, bien qu’il soit proche du podium, était aux portes de l’affrontement avec George Russell et Sergio Pérez.

« Je n’ai pas bu pendant la course », a déclaré Sainz. « La voiture est en surpoids et j’ai décidé de ne pas boire tout le temps. Je ne transpirais pas beaucoup donc je préfère aller un dixième plus vite que boire. »

« Bien sûr qu’il faisait chaud », a-t-il dit formulepassion. « C’était difficile de dépasser en pneus durs, mais je suis monté sur le podium en pneus médiums. »

L’Espagnol de Ferrari n’était pas le seul à souffrir du système hydratationet lors de la cérémonie avant le débouchage du champagne, on pouvait voir un Lewis Hamilton épuisé, même allongé dans la pièce devant tous les fans avant de partir, bien que ce soit une crise qui a laissé l’Anglais sans alcool.

Dans les interviews qui ont suivi la nomination française des coureurs sur le podium, le septuple champion a déclaré : « Je n’ai pas vu quel était mon poids, mais je l’imagine. [he perdido] environ trois kilos. Alors oui, ça suffit. J’ai hâte de boire le reste de cette boisson [la que tenía en la mano] ».

À ses côtés, son compatriote Lando Norris a également déclaré qu’il n’avait pas bu lors de l’examen de gala, pour des raisons qu’il a expliquées. Santéest certain que du temps a été gagné par tour.

« C’est dur, et physiquement aussi, je n’utilise toujours pas de bouteille d’eau, j’en ai marre », a déclaré le Britannique. « Donc je ne peux pas l’utiliser. Je ne peux pas trop boire quand je conduis parce que je vais vomir, donc je l’évite. »


Vous souhaitez lire nos actualités avant tout le monde et gratuitement ? Suivez-nous ici sur notre chaîne Telegram et vous ne manquerez de rien. Toutes les informations à portée de main !

Manon Rousseau

"Drogué passionné de bacon. Fier ninja de la culture pop. Analyste d'une humilité exaspérante. Passionné de télévision. Fan de voyages depuis toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.