« Le podium est loin, mais je reste confiant »

Enrique plusLeader de Movistar, dixième au classement général, confiant d’atteindre l’objectif de gagner une étape Il a profité des duels prévus entre le Vingegaard Jumbo et le Pogacar UAE pour la lutte pour la victoire finale et les journées de haute montagne dans les Pyrénées où il espère que la chaleur sera l’un de ses alliés.

« Je suis très confiant que sur les 6-7 qui m’attendent, certains tomberont à cause des rigueurs des étapes et de la chaleur des Pyrénées. Le podium est loin, mais je reste confiant. Nous parviendrons à avoir la possibilité de chercher une étape. Les 2 équipes fortes, Jumbo et UAE ont désormais les mêmes coureurs et doivent jouer leurs tours. Pogacar aime s’amuser au départ à distance. Ce sera un spectacle, principalement pour le public », a déclaré Mas dans le Troisième jour de repos du tour.

Mas estime que Jumbo et UAE, chacun avec 6 coureurs, « ne peuvent plus contrôler autant la course », donc se faire prendre dans une échappée de 25 coureurs pourrait être une bonne option pour remporter une victoire partielle.

L’option d’une évasion avait déjà été tentée par Mas dans les étapes précédentes, mais comme l’a expliqué le cycliste des Baléares : « Le Jumbo ne voulait pas me laisser entrer, et Pogacar non plus. Avec les récents retraits de Kruijswijk et Roglic, tout sera différent. La semaine ça va être très dur et il peut y avoir beaucoup de chaos ».

« LA PARTICIPATION D’INEOS PEUT ÊTRE LA CLÉ »

La bataille attendue entre Jumbo et UAE pour le maillot jaune et l’implication d’Ineos pour le podium seront un autre facteur décisif aux yeux de Mas.

« Je peux profiter du combat entre Vingaard et Pogacar, aussi Ineos a défendu jusqu’à présent et ils ont aussi une équipe pour faire la différence, donc ils vont essayer pour le podium et autre chose avec Geraint Thomas. Il doit essayer, hey.  » veut plus que le podium et cela peut me profiter », a-t-il commenté.

Concernant le favori pour remporter la finale, Mas Il n’a choisi aucun des deux hommes qui mènent désormais le classement général. «Vingegaard et Pogacar sont deux cracks. Que le meilleur gagne. Le leader a mis 2 min 22 s, mais pour moi ce sera un beau duel dont on pourra aussi profiter.

Le coureur d’Artá ​​a des raisons impérieuses de se battre pour certains de ses objectifs sur le Tour. Le podium le voit loin puisqu’il accuse 9,58 minutes de retard sur le leader et près de 8 minutes de retard sur la troisième marche.

LA CHALEUR COMME ALLIÉE PRINCIPALE

« La principale raison de continuer à se battre est à cause de tout le travail que toute l’équipe et mon personnel mettent dans cette course. Nous avons investi beaucoup d’argent dans la concentration et venir ici avec tous les employés d’une équipe implique. C’est la raison principale du combat », a-t-il expliqué.

Avant les prochaines étapes mercredi et jeudi dans les Pyrénées, Mas espère que la chaleur continuera de peser sur lui comme elle l’a fait ces derniers jours.

« Au lieu d’analyser mes rivaux, je vais me concentrer sur un autre aspect important, surtout après ces jours, je fais référence à la chaleur. Je suis convaincu qu’il fera aussi chaud dans les Pyrénées en ce qui concerne Peyragudes et Hautacam, un four à haute température et j’adore ça ».

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.