Le Qatar Book et les nouvelles technologies

Le journaliste Marcelo Gantman a publié un livre numérique intitulé The End of Sport As We Known Itoù il parle en particulier de l’impact de la technologie sur le football et le sport les nouveautés que le Qatar aura en 2022. ETLa prochaine coupe du monde aura des choses jamais vues dans ces championnats. Et tout n’a pas à voir avec le VAR et la technique de jeu. Olé s’est entretenu avec l’auteur du livre, téléchargeable gratuitement sur : www.elfinaldeldeporte.com.ar.

-Que verra-t-on au Qatar comme nouveauté technologique ?

– Le plus frappant est le système de hors-jeu semi-automatique, car il demande un énorme effort à mettre en place : des caméras avec ce qu’on appelle le « suivi optique » pour enregistrer 29 points sur le corps des joueurs et en prélever des données. Footballeur 50 fois par seconde. Ceci, avec la puce sur le ballon, peut être utilisé pour déterminer si un joueur est hors-jeu. Ensuite, comme VAR, l’arbitre avec les assistants dans le vestiaire décide de charger ou non.

-C’est une sorte de VAR rechargé…

-Exactement. C’est un complément au VAR et aussi Il faut savoir que cette utilisation technologique est très coûteuse et peut prendre beaucoup de temps pour être mise en place dans d’autres ligues.Parce que c’est vraiment très cher. – Pensez-vous qu’il y aura des changements dans la technique des équipes nationales en vue de Russie 2018 ? -Beaucoup. Russie 2018 a été la première Coupe du monde où le personnel technique pouvait avoir des tablettes avec des données en banque, mais le système fonctionnait très mal. Ils ne pouvaient pas diffuser de vidéos, seulement des images statiques, le wifi était médiocre et les informations étaient en retard. À Qatar 2022, les équipes peuvent avoir jusqu’à neuf analystes vidéo par bureau situés dans la partie la plus haute des stades, diffusant des vidéos avec des données en temps réel et installant leurs propres antennes pour les appareils GPS à côté du banc des remplaçants s’ils le jugent nécessaire.

– La FIFA a annoncé que les joueurs pourront accéder à leurs données de match après les matchs. C’est nouveau aussi…

Ce sera la première fois que les joueurs de la Coupe du monde pourront découvrir leurs statistiques avancées pour vérifier leurs performances et leur contribution pendant le match. La FIFA a mis en place une structure de 25 analystes de données par match, enregistrant jusqu’à 15 000 données d’un match de football. En règle générale, 3 000 données d’événement sont enregistrées dans un jeu. Ce sera une véritable révolution de la data à laquelle les joueurs auront également accès. Reste alors à savoir les interpréter et à découvrir parmi tant d’informations où est la chose vraiment utile pour une équipe et un footballeur.

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *