Le voyage au Machu Picchu s’est terminé en tragédie pour trois touristes colombiens

Tragédie à Cusco : Des touristes qui connaissaient le Machu Picchu meurent.

Trois touristes colombiens et un Péruvien est décédé ce dimanche soir alors qu’il revenait d’une visite au Machu Picchu, l’une des principales attractions touristiques du Pérou.

Selon le ministère péruvien du commerce extérieur et du tourisme (Mincetur), le véhicule dans lequel ils voyageaient était un Sprinter immatriculé X1M-953 Il est tombé vers 19h00 (heure péruvienne) dans le secteur Abra Málaga, au kilomètre 134 du réseau routier Cusco-Quillabamba, dans un précipice de 100 mètres.

On a appris que 20 personnes se trouvaient à bord de l’unité mobile (le chauffeur, 2 touristes locaux et 17 touristes étrangers).

Le Mincetur a également rapporté que les 16 blessés ont été emmenés à la clinique Peruano Suiza et à la clinique du réseau médical O2 dans la ville de Cusco.

« Depuis les premières heures de ce matin, le ministre Roberto Sánchez se trouve dans la ville de Cusco et, en coordination avec le ministère de la Défense et des Affaires étrangères, supervise les soins aux blessés, le rapatriement des défunts et l’évacuation des blessés », précise le Mincetur.

C’est aussi dans le rapport du ministère les blessés viennent de France, d’Argentine, de Grèce, du Pérou, du Canada, des Pays-Bas et d’Espagne.

Les personnes traitées à la clinique du réseau médical O2 sont Kfir Givony (Israël), Tamuz Hana Weinberger (Israël), Juliet Mary Clard (France), Adrien Raphael Colotte (France), Luc Arthur Lecuyer Tom (France), María Cecilia Luis (Argentine ) , Pedro Rubén Batuecas (Argentine), Myrto Arvaniti (Grèce), Leslie Arriaga Medrano (Pérou), Sherwin Zevallos Montesinos (cavalier péruvien) et Irene Manaun Camarillo (Espagne). En outre, Sofianos Andrea (Grèce) a été libéré du centre médical ci-dessus.

Parmi les blessés transférés à la clinique Peruano Suiza, le citoyen canadien Floya Francis Alexander Jones est en soins intensifs et Jip Dekker (Pays-Bas), Hugo Stelwagen Marijn (Canada) et Timothee Malexieux (France) ont été libérés.

Cela a également mentionné le portefeuille du commerce extérieur et du tourisme du Pérou La police nationale du Pérou, par l’intermédiaire du poste de police de Huyro PNP, a ouvert une enquête pour déterminer les causes de cet incident.

D’autre part, le Le ministère des Affaires étrangères se coordonnera avec les ambassades et les consulats afin de contacter les proches des personnes touchées ou décédées. De son côté, le Mincetur accompagne les voyageurs concernés dans le report et/ou l’annulation des vols et des billets terrestres.

Le ministère du Commerce extérieur et du Tourisme a présenté ses condoléances aux familles et amis des victimes de ce malheureux événement. Dans le même temps, il a réaffirmé son engagement à entreprendre les démarches nécessaires auprès des institutions concernées.

En Colombie Il n’y a toujours pas de déclaration du président Gustavo Petro, ni du ministère des Affaires étrangères, ni de l’ambassade de Colombie au Pérou.

Celui qui a fait cela était le président péruvien Pedro Castillo. Via Twitter, il a regretté ce qui s’était passé.

«Nous regrettons l’accident survenu dans le secteur Cusco – Quillabamba. Mes condoléances vont aux proches des 4 défunts : 3 de nationalité colombienne et 1 de nationalité péruvienne. Nous surveillons la santé des 16 blessés », a écrit le président péruvien.

Pedro Castillo parle du tragique accident de Cusco.  Photo : Twitter du président du Pérou.
Pedro Castillo parle du tragique accident de Cusco. Photo : Twitter du président du Pérou.

Il a également indiqué qu’il avait ordonné au ministère du Commerce extérieur et du Tourisme et au ministère péruvien des Affaires étrangères d’accorder toutes les facilités aux blessés pour communiquer avec leurs proches et les ambassades respectives, en plus de rapatrier les corps des victimes.

CONTINUER LA LECTURE:

Circulaire rouge d’Interpol contre le colonel Benjamín Núñez pour trois « faux signalements » commis à Sucre
Deux des enfants de la sénatrice María Fernanda Cabal ont quitté le pays pour des raisons de sécurité
Gustavo Petro nomme Patricia Tobón à la tête du département des victimes

Manon Rousseau

"Drogué passionné de bacon. Fier ninja de la culture pop. Analyste d'une humilité exaspérante. Passionné de télévision. Fan de voyages depuis toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.