L’entraîneur allemand sans FOOTBALL veut qualifier Cuba pour la Coupe du monde 2010

LA HAVANE (Reuters) – L’entraîneur de football allemand Reinhold Fanz tentera l’exploit de qualifier Cuba pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud sans être payé un centime par l’île, ont annoncé lundi des responsables sportifs cubains.

La Fédération cubaine de football n’a qu’à couvrir les frais de subsistance. Bonner SC, l’équipe de quatrième division que Fanz a dirigée jusqu’en 2006, porte le reste.

« Le Bonner va abandonner l’entraîneur. Nous leur fournissons un logement, un transport et des soins médicaux », a déclaré Luis Hernández, président de la Fédération cubaine de football, aux journalistes à La Havane.

Le Cubain espère que l’ancien entraîneur du Bonner SC apportera la discipline germanique à une équipe qui n’a participé qu’à la Coupe du monde de 1938 en France.

« Rien n’est impossible. Trinité-et-Tobago s’est qualifiée pour la dernière Coupe du monde, la Jamaïque était à la Coupe du monde et Haïti aussi. Cuba est au niveau de ces pays. Je dirais que cela doit être notre chance », a-t-il déclaré.

Pendant que Hernández parlait, sur le terrain du modeste stade Pedro Marrero de La Havane, l’équipe cubaine a battu Haïti 4-0 lors d’un match amical avec seulement quelques dizaines de spectateurs.

« Un entraîneur allemand va nous aider à élever le niveau de notre équipe (…) Cela ne veut pas dire que nous sommes déjà qualifiés pour la Coupe du monde. La route est longue, avec de nombreux obstacles », a déclaré le réalisateur, ancien numéro 10 de l’équipe de football cubaine.

Fanz, un ancien joueur du Fortuna Düsseldorf âgé de 54 ans, arrive à Cuba début mars.

Les matches de qualification de la Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf) pour la Coupe du monde en Afrique du Sud ont débuté ce week-end.

« Je suis sûr (d’un éventuel classement pour l’Afrique du Sud 2010). Parce que le matériel est très bon et les possibilités sont grandes », a déclaré Gerd Demmann, vice-président de Bonner SC, lors d’une conférence de presse à La Havane.

Selon l’entraîneur allemand, Fanz tentera d’améliorer la forme physique et tactique des joueurs cubains.

En mai, il s’entraînera avec l’équipe des Caraïbes en Autriche et en juin en Allemagne.

Non seulement Cuba a atteint les quarts de finale de la Coupe de France 1938, mais elle a également participé aux Jeux olympiques de Montréal en 1976 et de Moscou en 1980, les deux fois sur invitation.

Fanz ne sera pas le premier étranger à diriger l’équipe cubaine.

Hernández, président de la Fédération cubaine de football, a joué sous les ordres d’un Nord-Coréen à la fin des années 1960. Un Hongrois et un Péruvien, Miguel Company, ont également dirigé l’occupation nationale cubaine.

« Bravo, tout est possible. Les entraîneurs allemands sont bons », a déclaré Mario Barbón, un ancien milieu de terrain de 56 ans qui porte un maillot de l’AC Milan et qui est responsable de l’entretien du terrain de Pedro Marrero.

Reportage d’Esteban Israel, édité par Guido Nejamkis

Manon Rousseau

"Drogué passionné de bacon. Fier ninja de la culture pop. Analyste d'une humilité exaspérante. Passionné de télévision. Fan de voyages depuis toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *