les 5 favoris pour la première bataille d’escalade sur la Planche des Belles Filles – Magazine Mundo Ciclístico

¡Un autre tir de Tadej Pogacar! Une bataille majeure s’est ensuivie entre les grimpeurs de la septième étape du Tour de France 2022, le leader slovène portant un coup d’autorité Planche des Belles Fillesqui reste victorieux après 176,3 kilomètres.

Le Danois est arrivé deuxième Jonas Vingegaard (Jumbo Visma), Troisième Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et quatrième Lennard Kamna (Bora-Hansgrohe. Daniel Felipe Martinez (Ineos Grenadiers) est entré comme le meilleur colombien au numéro 11 et est resté dans le top 10. Pendant Rigoberto Uran (EF Education EasyPost) était 12e et Nairo Quintana (Arkea Samsic) 15°.

Les leaders des différents maillots avant le départ à Tomblaine. (Photo ASO © Charly López)

Avec Tadej Pogacar Vêtue de jaune, la caravane est partie de Tomblaine 172 coureurs. Le départ a été très rapide et plusieurs cyclistes ont tenté de s’échapper là où Mikkel Honoré (Quick Step Alpha Vinyl) Il a réussi à s’échapper du jeu dans les premières étapes mais a été rattrapé après dix kilomètres.

Puis, après quarante kilomètresSimon Geschke (Cofidis) attaqué et l’Allemand a réussi à ouvrir une brèche. Filippo Ganna (INEOS Grenadiers) Il riposte et rejoint le pilote allemand. Cependant, l’Italien ne reste pas longtemps devant et se fait rattraper dans le peloton.

Quelques minutes plus tard, cadeaux il est resté devant, mais la compagnie est venue par derrière. Longueurs des piquets Vegard (Emirats Arabes Unis), Lennard Kamna (Bora-Hansgrohe), Maximilien Schachman (Bora-Hansgrohe), Kasper vert (Quick Step Alpha Vinyl), Imanol Erviti (movistar), Dylan Teuns (Bahreïn-Victorious), madspetersen (Trek Segafredo), Jules Ciccone (Trek Segafredo), Luc Durbridge (BikeExchange-Jayco) et Cyril Barthé (B&B Hotels-KTM) a fait la percée de la journée, mais à la fin ils ont tous été capturés.

Les protagonistes du jour se lèvent sur la 7ème étape du Tour de France 2022. (photo ASO © Charly López)

Cour Magnus (EF Éducation EasyPost) et Michel Wald (Israel-Premier Tech) tentait également de se hisser en tête de la course Mikaël Chérel (Equipe AG2R Citroën) et Kobe Goossens (Intermarché-Wanty Gobert) mais ils n’ont pas pu rattraper les leaders. A la première montée Col de Grosse Pierre Kämna et Schachmann accéléraient, seul Durbrige était initialement en mesure de suivre. Cette accélération oblige cicon Rester; L’Italien n’a pas trouvé ses meilleures jambes pour grimper.

Kämna, Schachmann, Durbridge, Geschke et Teuns Ils se sont rencontrés en tête de course. cadeaux Il franchit la Grosse Pierre en premier, trois minutes devant le peloton, qui ralentit lentement mais sûrement, réduisant l’avance des sept échappées restantes. Dans lequel Chou de Chevestrayela dernière montée non catégorisée avant le sommet final, l’écart s’est réduit à moins de deux minutes.

Les 5 premiers se sont lancés dans la montée finale de sept kilomètres avec une avance de plus d’une minute (moyenne 8,7 %, maximum 24 % dans le dernier kilomètre partiellement non goudronné). pièce a fait le sale boulot pour son coéquipier dans le groupe de tête. Lorsque l’ascension commença, le travail des germaniques était terminé et kamma changer de rythme.

Simon Geschk, le plus combatif de la septième étape du Tour de France 2022. (ASO Photo © Charly López)

L’attaque de kamma a été répondu par cadeaux, qui a continué seul avec six kilomètres à parcourir. A quatre kilomètres de l’arrivée, le coureur de Bora-Hansgrohe s’est éloigné de son compagnon d’aventure. Dans le peloton, les jeunes grimpeurs se sont perdus et il ne restait qu’un groupe de favoris, mené par le Emirats Arabes Unis.

Dans le sprint final, il était temps kamma contre les autres ». L’avance de l’Allemand se rétrécit dangereusement. A 500 mètres de l’arrivée, Pogačar accélère et se rapproche de plus en plus de la tête. Jonas Vingegaard a essayé de surprendre sur les routes de gravier escarpées et le Danois semblait pouvoir gagner mais Pogakar a réussi à revenir et à remporter la victoire devant le coureur du Visma Jumbo.

Le Slovène a fait du bon travail en qualifications, où il est bien sûr resté en tête ; ajouté un bonus de dix secondes et a augmenté son avance sur tous ses rivaux.

Ce samedi 9 juillet, le huitième étape de la manche française, avec 186,3 kilomètres Entrez assurance chômage Oui Lausanneun Voyage brise-jambes avec l’arrivée dans la montée de la troisième catégorie. Le successeur du Slovène Tadej Pogacarchampions de l’an dernier, seront annoncés le dimanche 24 juillet à Paris (Champs-Elysées).

Tour de France 2022 (2ème UWT)
Résultats Étape 7 | Tomblaine – La Super Planche des Belles Filles (176.3 km)

1 Tadej Pogacar Équipe des Emirats Arabes Unis 3:58:40
deux Jonas Vingegaard Visma Jumbo ,,
3 Primoz Roglic Visma Jumbo 0:12
4 Lennard Kamna BORA-hansgrohe 0:14
5 Gerint Thomas Les grenadiers d’Ineo ,,
6 David Gaudi Groupama-FDJ 0:19
sept Enrique Plus L’équipe Movistar 0:21
Onze Daniel Felipe Martínez Les grenadiers d’Ineo 0:45
12 Rigoberto Uran Publication facile d’EF Education 0:45
quinze Nairo Quintana Arkéa Samsic 0:51
Tadej Pogacar a conservé la tête du Tour de France 2022. (ASO Photo © Ballet Paulino)

Classification générale – Niveau 7

1 Tadej Pogacar Équipe des Emirats Arabes Unis 24:43:14
deux Jonas Vingegaard Visma Jumbo 0:35
3 Gerint Thomas INEOS Grenadiers 1:10
4 yachts Adam INEOS Grenadiers 1:18
5 David Gaudi Groupama-FDJ 1:31
6 Romain Bardet ÉquipeDSM 1:32
sept Thomas Pidcock Les grenadiers d’Ineo 1:35
dix Daniel Felipe Martínez Les grenadiers d’Ineo 1:55
Onze Nairo Quintana Arkéa Samsic 2:06
16 Rigoberto Uran Publication facile d’EF Education 3:09

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *