Les cyclistes sont encouragés à faire eux-mêmes partie des Quebrantahuesos

Ils étaient venus dans les Pyrénées pour participer au Gypaète barbu et bien qu’il ait été officiellement reporté à jeudi en raison de la canicule, ce samedi, jour où les 11 000 concurrents auraient pris le départ de Sabiñánigo, Beaucoup ont été encouragés à entreprendre une partie de leur voyage à leurs risques et périls. Dès la première heure, essayant d’éviter au maximum les températures les plus élevées, les groupes de cyclistes gravissant le Portalet et le Somport étaient constants. L’organisation estime qu’environ un millier de coureurs se sont élancés.

Aux deux postes frontières, ils ont rencontré des agents de la gendarmerie qui les ont empêchés d’entrer en France. Le long itinéraire du tour à vélo, les Quebrantahuesos eux-mêmes, de 200 kilomètres comprend une section à travers le pays voisin, qui est abordée par le Somport et renvoyée par le Portalet. Vendredi, la préfecture des Pyrénées-Atlantiques avait annoncé qu’elle interdirait l’accès aux deux ports à vélo après avoir décidé avec la préfecture des Hautes-Pyrénées de ne pas autoriser les manifestations sportives jusqu’à dimanche, ce qui avait également entraîné l’annulation d’un autre cycliste, le Luchon. Bayonne.

Compte tenu de cela, ceux qui ont essayé de parcourir le plus grand nombre de kilomètres en respectant le plus possible l’itinéraire d’origine ont choisi de quitter Sabiñánigo vers le Somport, où Photographier à la frontière faisait partie de la liturgieretour à la capitale du Serrablo et de là monter au Portalet pour revenir par le même chemin.

Anticipant que quelque chose comme cela pourrait se produire malgré les avertissements et les recommandations de l’Organisation des Gypaètes barbus et des différentes autorités, il a été décidé de maintenir un système de police et de voirie pour aujourd’hui, à la fois dans le centre-ville de Sabiñánigo et dans les rues de Sabiñánigo le long de la parcours de la marche. La présence de la Guardia Civil sur la N-330 et la A-136 était visible.

Ce samedi aurait dû être la 31e édition du Quebrantahuesos, un événement sportif avec 11 000 participants qui au fil du temps est également devenu un événement social grâce aux 30 000 visiteurs qu’il attire dans les Pyrénées. Après deux années marquées par la pandémie, au cours desquelles la première n’a pas pu avoir lieu et la seconde a dû être reportée à septembre, on s’attendait à ce que 2022 revienne à la normale. Cependant, les températures élevées attendues ont forcé un report. Bien qu’il n’y ait pas encore de nouvelle date prévue, l’organisation considère à nouveau septembre comme un mois possible pour déménager.

Elite Boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.