« Les mauvaises nouvelles sur ma santé me font rire »

Les rumeurs sur la santé de Passarella ont forcé la famille à publier une déclaration pour le nier.

Ancien capitaine de l’équipe nationale d’Argentine Daniel Passarelle Il a assuré aujourd’hui que « les mauvaises nouvelles » récemment circulées sur son état de santé le feraient « rire » et a nié avoir une quelconque maladie neurodégénérative, a-t-il été publié cette semaine.

« Je ne suis pas malade. J’irai au Qatar pour la Coupe du monde, puis je reviendrai à Florence. Les mauvaises nouvelles concernant ma santé me font rire. »assuré dans un contact exclusif avec le journal italien La Gazzetta dello Sport.

Des rumeurs sur son état de santé ont forcé la famille à publier un communiqué mercredi, excluant qu’il souffre de la maladie de Parkinson, d’Alzheimer ou de la SLA.

Le même message précisait qu' »en raison de la situation vécue pendant la pandémie, des circonstances d’éloignement de ses amis et de son activité habituelle, Daniel ne traverse qu’un état de tristesse avec des signes de dépression, en ajoutant son problème de surdité, ce qui a rendu lui beaucoup plus isolé et sporadiquement affecté son humeur.

Passarella, 69 ans, a été capitaine des championnats du monde en Argentine 1978 et au Mexique 1986 sans passer une minute sur le terrain. Il a également été le DT de l’équipe lors de la Coupe du monde en France ’98.

Il a dirigé River pour la dernière fois en 2007, puis a commencé sa carrière en tant que cadre et a été élu président du club « Millionaire » en décembre 2009 jusqu’à ce que la relégation du club au niveau B déclenche une condamnation sociale qui l’a poussé à démissionner de l’activité au club pour supprimer la fin de son mandat en 2013.

Manon Rousseau

"Drogué passionné de bacon. Fier ninja de la culture pop. Analyste d'une humilité exaspérante. Passionné de télévision. Fan de voyages depuis toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.