Les Pays-Bas effleurent la « F4 » de la Ligue des Nations, la Croatie approche et la France respire

MADRID, 22 (PRESSE EUROPÉENNE)

L’équipe néerlandaise est un pied et demi dans le ‘Final Four’ de la Ligue des Nations 2022-2023 après avoir facilement battu la Pologne (0-2) à domicile ce jeudi, un but également entre les mains de la Croatie après avoir battu le Danemark (2-1) , tandis que la France consolidait ses chances de tenir le coup avec une victoire importante (2-0) face à l’Autriche.

Le groupe 4 de la Ligue A a pratiquement son vainqueur en la figure des Pays-Bas, qui ne pouvaient manquer que s’ils concédaient une victoire à domicile face à la Belgique lors de l’ultime journée qui devrait améliorer le nul 4-1 à Bruxelles.

Les ‘Oranje’, qui étaient déjà l’une des quatre équipes à jouer le premier ‘F4’ de la compétition, restent invaincus et ont trois points d’avance sur les ‘Red Devils’ après la victoire facile sur la Pologne face à Robert Lewandowski.

L’avance 0-1 de Cody Gapko avant les 15 premières minutes de jeu a rassuré les hommes de Louis van Gaal, qui ont facilement dominé leurs rivaux et l’ont condamné après l’heure de jeu sur un but de Steven Bergwijn. La pire nouvelle, la possible blessure du Blaugrana Memphis Depay.

La Belgique est toujours en lice pour une place dans le Final Four de l’année prochaine après avoir décroché les trois points contre le Pays de Galles, qu’elle a battu 2-1, un résultat plus serré que le match réellement offert, dans lequel l’entraîneur espagnol Roberto Martínez a été expulsé.

Les buts de Kevin de Bruyne et Michy Batshuayi en première mi-temps ont reflété la nette supériorité des locaux face à un rival où Gareth Bale n’a joué que la dernière demi-heure, mais qui, avec le but de Moore dès la seconde mi-temps, a créé l’excitation jusqu’au fin inquiet. Les Gallois affrontent la Pologne, contre qui une seule victoire compte, lors de la dernière journée du match de relégation.

En revanche, le Groupe 1 est encore plus serré, quoique plus favorable à la Croatie, qui a pris la tête grâce à sa longue victoire 2-1 contre le Danemark à Zagreb et reste deuxième d’un point avant la journée cruciale. Domicile en Autriche et en France.

Dans un duel équilibré et sans trop de risque de part et d’autre, l’actuel dauphin a pris l’avantage grâce à Sosa après la pause et alors qu’il semblait avoir le jeu sous contrôle, il a concédé 1-1, l’oeuvre d’Eriksen. Mais la joie n’a pas duré longtemps pour les Danois, qui ont concédé peu de temps après la finale 2-1 par l’intermédiaire de Majer, laissant l’équipe de Zlatko Dalic seule jouer son premier « F4 ».

Le Danemark doit s’imposer lors de la dernière journée face à une France qui prenait une pause et qui a quitté le bas du groupe avec une victoire 2-0 sur l’Autriche à Saint-Denis, qui se trouve désormais être le dernier et le plus susceptible de quitter la Ligue A.

Les hommes de Didier Deschamps ont été ceux qui ont le plus lutté pour prendre les trois points mais malgré leur domination et leurs arrivées régulières, ils n’ont pas réussi à ouvrir le score dans les 45 premières minutes, blessant potentiellement Jules Koundé.

Après être passé par les vestiaires, le scénario n’a pas trop changé et Kylian Mbappé a semblé marquer un but magnifique et mettre fin à la résistance des visiteurs. Quelques minutes plus tard, l’attaquant vétéran Olivier Giroud a dénoncé une victoire quasi obligatoire des champions du monde en titre d’une belle tête.

Benoîte Favager

"Organisateur. Introverti. Fanatique d'internet certifié. Accro à la bière. Fan d'alcool d'une humilité exaspérante."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.