Lettre de Piedad Córdoba à Gustavo Petro et à la France

Deux jours après l’investiture de Gustavo Petro et Francia Márquez en tant que vice-présidents, le sénateur du Pacte historique, Piedad Córdoba a envoyé une lettre réitérant son soutien et sa volonté de « tenir les promesses de campagne ». et assure qu' »elle ne démissionnera pas du parti politique » qui l’a conduite à son siège actuel au Congrès de la République.

Après de nombreuses polémiques entourant l’arrestation de son frère sur ordre d’extradition, sa détention dans un aéroport international avec de l’argent non déclaré et la réapparition de l’esprit de Farcpolitica dans son dossier, Córdoba a mis fin à ses apparitions dans la campagne électorale de Gustav Petro.

Eh bien, ad portas de l’investiture du président, La députée a assuré qu’elle était satisfaite de « ce grand pas pour la gauche et les secteurs démocratiques ». et qu’il espère que le nouveau gouvernement aura le soutien mutuel des « compatriotes de la Grande Patrie » dans une nouvelle voie pour le pays et les secteurs alternatifs.

Voir aussi : Gustavo Petro réapparaît dans la Serranía de la Macarena quelques jours après sa possession

Dans la lettre de quatre pages publiée sur les réseaux sociaux, Córdoba a déclaré qu’il se sentait représenté par le nouveau gouvernement et que Il n’a jamais renié ses penchants politiques « associés à un agenda progressiste et de gauche ». Il a également ajouté les initiatives auxquelles il a consacré sa carrière politique et a réitéré son engagement à les poursuivre dans la nouvelle législature.

Il convient de mentionner que Cordoue est arrivée au Congrès grâce à la liste fermée du Pacte historique, Mouvement populaire de la formule Gustavo Petro et Francia Márquez, vainqueurs des élections du 19 juin.

Ce gouvernement du Pacte historique arrive dans l’espoir d’une paix complète. Là, ils comptent sur moi.

Cela peut vous intéresser: L’ancien président Uribe a été invité à la propriété de Gustavo Petro

Enfin, le sénateur en a profité pour souhaiter bonne chance au nouveau duo gouvernant et a assuré est prêt à les accompagner dans les luttes pour la paix, surmonter la crise économique et l’intégration régionale en Amérique latine.

Monsieur le Président et Madame la Vice-présidente, je suis de votre côté. Nous sommes des alliés dans cette tâche d’être le gouvernement changeant de la Colombie. Par conséquent, je continuerai à proposer, débattre et engager le dialogue pour parvenir à un changement social avec votre gouvernement.

Lettre complète à Gustavo Petro et Francia Márquez

A lire aussi : Entretien avec Jaime Arrubla : « Vous ne pouvez pas négocier avec des groupes dédiés au trafic de drogue »

Adrien Richard

"Amateur de café d'une humilité exaspérante. Spécialiste de l'alimentation. Faiseur de troubles passionné. Expert en alcool diabolique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.