Lewis Hamilton a enduré plus de 50 degrés au Grand Prix de France

Lors de l’avant-première de Grand Prix de France Les météorologues s’attendent à des températures supérieures à 33 °C, c’est pourquoi le thermomètre sur l’asphalte a dépassé 55 °C, un fait que le Lewis Hamilton tout au long de la course.

Évidemment, les véhicules sont les formule 1 Ils sont prêts à performer dans ce genre de temps et ont développé un système d’hydratation pour les pilotes, mais apparemment la Mercedes de Hamilton avait un bug qui empêchait le Britannique de boire de l’eau.

« Je n’ai pas vu quel était mon poids, mais je pense que j’ai perdu environ sept livres. Alors oui, c’est beaucoup », a déclaré Hamilton à la fin de la course, dans laquelle il a terminé deuxième derrière Max Verstappen de Red Bull, le dernier champion et actuel leader de la saison.

Lewis Hamilton a subi des dommages liquides

Lewis Hamilton a enduré plus de 50 degrés au Grand Prix de France

Lewis Hamilton a enduré plus de 50 degrés au Grand Prix de France

Dans le système actuel, les coureurs de Formule 1 peuvent boire un liquide réhydratant constitué d’une solution isotonique avec une grande quantité de glucose, riche en vitamines et minéraux, dans un récipient de 1,5 litre à l’intérieur du tuyau de la monoplace.

Celui-ci est relié par un tuyau à travers le cockpit et va directement à la coque. Là, chaque pilote décide si et à quel moment de la course il veut boire. Mais les Britanniques ont rencontré un désavantage inhabituel.

« Je me sens fantastique mais j’aurais aimé être plus hydraté. J’ai vraiment envie de boire un verre maintenant. Normalement, je n’utilise pas la gourde dans une course, donc c’était la première fois de toute l’année que je l’essayais et rien n’est sorti », a-t-il expliqué avant la cérémonie de remise des prix.

Vous pourriez être intéressé: Calendrier F1 pour la saison 2022

Carlos Sainz Jr. a subi la même chose

Lewis Hamilton a enduré plus de 50 degrés au Grand Prix de France

Carlos Sainz Jr.

Fait intéressant, Carlos Sainz Jr. a également eu un épisode avec le système d’hydratation. L’Espagnol, parti du bas en raison d’une pénalité de Ferrari, a fait un retour épique pour terminer cinquième.

Sachant que ses performances doivent être irréprochables, il décide de ne pas remplir le réservoir pour gagner du poids : « La voiture est trop lourde et j’ai décidé de ne pas boire. Je ne transpirais pas beaucoup non plus, donc je préférais aller un dixième plus vite que de m’hydrater », a-t-il commenté après la fermeture.

Suivez-nous sur Actualités de Google, Facebook Oui Twitter pour vous tenir au courant.

Suivez-nous sur notre compte Instagram

Benoîte Favager

"Organisateur. Introverti. Fanatique d'internet certifié. Accro à la bière. Fan d'alcool d'une humilité exaspérante."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.