Ligue des champions: la France déclare que le retard était dû à de mauvais billets

La France a riposté ce lundi au chaos enregistré samedi lors de la finale de la Ligue des championsen assurant qu’il y avait eu « des fraudes massives » avec de « faux billets » et que l’opération policière décriée au Stade de France avait évité des « morts ».

« Une arnaque massive, industrielle et organisée utilisant de faux billets a été confirmée »

Spectacle de la finale des champions.

Les autorités françaises sont à l’honneur alors que des scènes de panique ont balayé le monde surtout quand Paris doit accueillir les Jeux Olympiques en 2024 et que le Stade de France à Saint-Denis est l’un des principaux sites.

« Une fraude massive, industrielle et organisée à la contrefaçon de carte a été constatée »qui « était la principale raison du report du match », a déclaré le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin lors d’une conférence de presse à l’issue d’une rencontre avec des responsables politiques, policiers et sportifs.

Samedi, le début de la finale entre le Real Madrid et Liverpool (1-0) a été retardé de plus de 30 minutes en raison de problèmes d’accès des supporters au stade, où il n’y a pas eu de blessé grave malgré les entrées bondées.

(Vous pouvez lire : Lionel Messi répond à Dibu Martínez : C’est la chose « difficile » à propos de la Colombie).

A 21 heures, alors que devait débuter la finale du prestigieux Championnat d’Europe, « 97% des supporters espagnols étaient dans les tribunes » contre « 50% des supporters britanniques », a assuré le ministre de l’Intérieur.

Darmanin a estimé le nombre de fans anglais sans billets ou avec de faux billets à « 30 000 à 40 000 » et a souligné que « l’arnaque » provenait du Royaume-Uni.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a annoncé dimanche son intention de saisir la justice. Si la France a d’emblée pointé la responsabilité des supporters du club anglais, les autorités font face à une pression nationale et internationale croissante face aux critiques sur l’action policière et l’organisation.

« Les supporters méritent de savoir ce qui s’est passé »Le porte-parole du Premier ministre britannique Boris Johnson a exhorté peu avant, exhortant l’UEFA « à travailler en étroite collaboration avec les autorités françaises sur une enquête complète ».

Selon la ministre française des Sports Amélie Oudéa-Castéra, l’UEFA s’est déjà « engagée » à indemniser les 2.700 spectateurs étiquetés « privés de match » pour les incidents.

Plus de nouvelles

AFP

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *