L’Orchestre Symphonique de Colombie conclut sa tournée française à l’iconique Sorbonne | Culture et divertissement | Édition Amérique

L’Orchestre symphonique Javeriana de Bogotá a eu « un accueil formidable » lors de la tournée en France, qui s’est terminée ce vendredi par un concert dans l’amphithéâtre emblématique de l’Université de la Sorbonne à Paris, a déclaré à EFE le directeur de l’orchestre, Luis Guillermo Vicaria.

L’Orchestre Symphonique de Colombie, composé majoritairement d’étudiants en musique de l’Université de Javeriana, a interprété un répertoire mêlant « musique française et musique colombienne » au mythique couvent universitaire de la Sorbonne.

Le soliste du concert était Denis Clavier, premier violon de l’Orchestre national de Lorraine (nord de la France), citant le directeur qui a recruté deux jeunes musiciens vénézuéliens de l’Université française de Nancy pour la pièce à la Sorbonne.

« La réaction du public a été merveilleuse, ils comprennent rapidement les émotions que ces jeunes y mettent, la passion qu’ils y mettent », a déclaré Vicaria.

Le musicien a également souligné l’excellent accueil dans les villes françaises de Metz (24 avril) et Sarrebourg (27 avril). Ils y interprètent l’œuvre Lelio du compositeur français Hector Berlioz (1803-1869) et organisent deux séances pour enfants.

Cette série de concerts, soutenue par l’Ambassade de Colombie en France, est le fruit d’une collaboration internationale entre le Festival de Sarreburg et la Colombie. « Nous nous sommes beaucoup améliorés au cours des 20 dernières années », a déclaré Vicaria, évaluant le développement de l’orchestre symphonique dans son pays.

Pour le chef d’orchestre, l’une des particularités des artistes colombiens est la façon dont ils s’approprient les œuvres « des autres » et y apportent leurs « propres émotions » qui conduisent à des démonstrations « d’une grande énergie et beauté ».

Elite Boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.