Macron dirige l’hommage national au défunt acteur Michel Bouquet | culture et divertissement

Le président français Emmanuel Macron a conduit ce mercredi l’hommage national à l’acteur de cinéma et de théâtre Michel Bouquet, l’un des plus grands de la scène française, décédé il y a deux semaines à l’âge de 96 ans.

Bouquet est « un professeur inoubliable et irremplaçable pour des générations d’acteurs », a déclaré Macron lors de la cérémonie, où il considérait le défunt interprète comme un « monstre sacré ».

Le regretté acteur était l’un des grands interprètes de sa génération sur la scène et à l’écran français. Au cinéma, il a travaillé avec certains des meilleurs réalisateurs de son temps, dont Henri-Georges Cluzot, François Truffaut et Claude Chabrol.

En 2002, il reçoit le César du meilleur acteur pour Comment j’ai tué mon père d’Anne Fontaine, puis en 2006, lorsqu’il se glisse dans la peau du président socialiste François Mitterrand dans Le promeneur du Champ de Mars. « ). Président Mitterrand », en espagnol), réalisé par Robert Guédiguian.

Il s’est également fait remarquer au théâtre pendant plusieurs décennies, tant avec des œuvres contemporaines d’Albert Camus, Samuel Beckett, Eugène Ionesco et Harold Pinter qu’avec quelques-uns des grands classiques français, notamment avec des œuvres de Molière et Diderot.

En effet, il a dit adieu aux théâtres en 2017 avec « Tartuffe » de Molière, déjà âgé de 91 ans, ayant fait ses débuts au théâtre de Chaillot à Paris à 17 ans, incarnant le célèbre leader révolutionnaire Robespierre.

La cérémonie s’est déroulée, comme à l’accoutumée, sur la place d’armes du complexe monumental des Invalides, devant plusieurs grandes photos de l’acteur et en présence de divers membres de la famille de Bouquet et de certains de ses amis comédiens, comme Fabrice Luchini ou Muriel Robin, également présente.

Elite Boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.