Macron promet une France plus indépendante et plus forte après avoir été réinvesti en tant que président

Le 24 avril, Macron est devenu le premier président en deux décennies à être réélu après avoir de nouveau battu la candidate d’extrême droite Marine Le Pen avec 58,55 % des voix, soit 7,5 points de moins qu’en 2017.

Dans ses premiers mots après que le président du Conseil constitutionnel, le socialiste Laurent Fabius, a annoncé les résultats et rappelé « l’accumulation des crises » lors de son premier mandat, il a promis de devenir un « nouveau président », selon l’agence de presse AFP. signalé.

« Ce nouveau peuple, contrairement à il y a cinq ans, a confié à un nouveau président un nouveau mandat », a déclaré Macron, 44 ans, qui s’est engagé à laisser « une planète plus vivable » et une France « plus forte » aux générations futures.

Sous la promesse « d’agir », « d’aimer » et « de servir », le président a reconnu « le sérieux de l’heure » et a appelé à la coopération de tous.

« Tous ensemble, nous devons inventer une nouvelle méthode par laquelle nous pouvons construire un nouveau contrat productif, social et environnemental », a-t-il proclamé dans des déclarations reproduites par l’agence de presse Europa Press.

Au total, environ 400 invités ont assisté à cette cérémonie, dont les anciens présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Macron, élu pour la première fois en 2017 sur une impulsion réformiste et pro-européenne, a fait face à une série de protestations sociales contre sa politique envers les classes populaires, la pandémie de coronavirus et les séquelles de la guerre en Ukraine.

Son investiture intervient un peu plus d’un mois avant les élections législatives au cours desquelles il tentera de renouveler sa majorité parlementaire, même si les sondages montrent qu’une grande partie des Français souhaitent qu’il la perde.

Contrairement à 2017, son alliance de centre-droit fait face à la concurrence d’un front uni de gauche qui veut empêcher Macron de réformes controversées comme le relèvement de l’âge de la retraite, et d’un puissant extrémiste de droite.

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *