Macron se rendra au Cameroun, au Bénin et en Guinée-Bissau pour renouer les relations diplomatiques en Afrique

Le président français Emmanuel Macron

Le président français Emmanuel Macron se rendra ce lundi au Cameroun, au Bénin et en Guinée-Bissau, accompagné des ministres des Affaires étrangères, des Armées et des Relations extérieures et du secrétaire d’État français au Développement.

L’Elysée a déclaré vouloir « maintenir le fil du renouveau des relations de la France avec ses partenaires africains », comme l’a rapporté la radio française Radio France International (RFI).

Depuis son élection en 2017, Emmanuel Macron n’est jamais allé au Cameroun, au Bénin ou en Guinée-Bissau. Le président français débutera son voyage au Cameroun, où il séjournera jusqu’au 26 juillet.

Il se rendra ensuite au Bénin, un pays que l’Elysée considère comme « de plus en plus lié au Sahel ». Le chef de l’Etat français terminera son voyage le 29 juillet en Guinée-Bissau. Le pays vient d’assumer la présidence tournante de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

Selon la présidence française, ce voyage en Afrique, le premier depuis la réélection d’Emmanuel Macron en avril, portera notamment sur la crise alimentaire provoquée par la guerre en Ukraine, les défis de la production agricole et les questions de sécurité.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron

La France veut aussi accompagner sa nouvelle façon d’aborder le continent. Il s’agit de « souligner la continuité et la constance de l’engagement du président dans le processus de renouement des relations avec le continent africain », a précisé l’Elysée.

Une table ronde est prévue à Yaoundé pour donner aux jeunes camerounais qui ont participé au sommet Afrique-France à Montpellier l’opportunité d’avoir un contact direct avec le président français.

La phase béninoise sera marquée par la question de la restitution des biens culturels et le transfert de la menace terroriste affectant le nord du Bénin et le nord du Togo vers les pays côtiers.

Le président français a annoncé la semaine dernière sa volonté de « repenser tout le monde sur le continent africain d’ici l’automne » alors que la force Barjane est en train d’achever son retrait du Mali.

De nombreux autres problèmes sont soulevés, notamment des problèmes sécuritaires et politiques, comme la crise anglophone qui dure depuis cinq ans dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun, ou les demandes inquiètes de la société civile concernant la restriction de l’espace de la société civile.

(Avec des informations d’Europe Press)

CONTINUER LA LECTURE:

Macron a reçu le Cheikh des Emirats Arabes Unis en grande pompe pour évoquer l’approvisionnement en carburant

Gilles Samson

"Amoureux de la télé. Ninja de la musique. Fanatique de voyages amateur. Fan de bacon. Évangéliste culinaire sympathique. Organisateur indépendant. Fanatique de Twitter certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.