Malade du « blues post-électoral », Emmanuel Macron est fatigué, déprimé et distrait

La presse française assure que le Président Emmanuel Macron est « fatigué » et « déprimé » après Perte de la majorité parlementaire aux élections du 20 juin.

Le président du Centre, 44 ans, Il était « fatigué », « stupéfait », « bloqué » et « absent », a assuré le Pariser Zeitung ce week-end Le Monde.

« A plus de deux mois de l’élection présidentielle, la période d’incertitude que traverse le chef de l’Etat se poursuit. Indécis et en attente, il a même surpris ses proches », a déclaré le journal, citant un responsable disant : « L’indécision de Macron est devenue proverbiale ».

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a promis une « méthode renouvelée » pour son second mandat.

Macron a été réélu président lors des élections d’avrilmais Aux élections législatives de mai, les votes ont penché à gauche et à droite et maintenant il fait face à la perspective de diriger une France de plus en plus divisée.

« Jupiter est sur un genou », a déclaré le journal français de gauche L’Obsévoquant le pseudonyme préféré de Macron, souffrant « d’épuisement physique » ou « d’épuisement mental ».

« Macron enregistre le plus mauvais résultat d’un chef d’État sous la Ve République aux élections législatives consécutives à l’élection présidentielle. Non seulement il perd la majorité absolue, mais il gagne une telle majorité relative qui le handicapera considérablement », a déclaré le journal.

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

La France a réélu Emmanuel Macron, un réformateur turbulent

Dans ces conditions, « son deuxième quinquennat s’annonce infiniment plus difficile que prévu ».

Le journal Le point De son côté, a relevé que le Président avait perdu son « énergie, ses nerfs et sa lucidité » et indiqué qu’il avait été « écœuré par une « tristesse post-électorale ».

« J’ai eu l’impression qu’il ne savait pas où il allait », a déclaré Marine Le Pen, principale adversaire de Macron lors des dernières élections.après avoir parlé avec le président, après Les temps.

« Il a du mal à définir ce que sera la nouvelle aventure », a déclaré un ministre Le Monde.

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Ce 4 juillet, Macron a restructuré son gouvernement pour son second mandat, qui devrait avoir du mal à mettre en œuvre son programme réformiste et libéral après avoir perdu la majorité absolue.

Macron n’a pas introduit de changements majeurs dans le gouvernement de sa Première ministre Elisabeth Bornedont est issu le ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Handicapés, Damien Abad, l’un des trois membres accusés de viol.

Ce remaniement marque en effet le début du second mandat du président du centre, à deux jours du discours de politique générale de son Premier ministre, et met fin à une période d’incertitude depuis sa réélection le 24 avril.

Tu pourrais aussi aimer

Malgier-Favager

"Incurable troublemaker. Explorer. Student. Professional alcohol specialist. Internet geek."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *