Mercedes, plus loin d’Alpine ? La phrase de Red Bull qui « fait peur » au GP de France.

Les alarmes sonnent chez Red Bull. Lors des deux derniers Grands Prix, Ferrari a remporté la victoire, à Silverstone avec Carlos Sainz et lors du dernier en Autriche, le vainqueur était Charles Leclerc. Et pour le prochain GP de France, ils attendent un autre rival : Mercedes.

Christian Horner, patron de l’équipe Red Bull, l’explique dans des déclarations au portail web Formula 1 News : « On s’attend à ce que les Mercedes soient très rapides au Pau Ricard. Ils ont été très forts lors des deux dernières courses et n’ont pas connu de reprise. Peu à peu, ils retournent à la bataille pour les victoires. »

Cette déclaration de Horner, si elle était vraie, serait toujours ouverte plus d’écart entre le troisième du championnat du monde Mercedes et ses poursuivants McLaren u alpin. Les Français ont déjà rattrapé les Britanniques à la quatrième place du classement par équipes car ils ont marqué plus de points lors des quatre dernières courses.

La vérité est que le responsable des boissons énergisantes a tout à fait raison. Dans ces deux derniers tests tenue à Silverstone et en Autriche, Une équipe Mercedes plus compétitive a été vue avec un Lewis Hamilton prenant le podium dans deux courses consécutives.

Ils se classent également de mieux en mieux, et le seul « doit » Ce qu’ils ont pourrait être un moteur qui n’est pas aussi bon ou aussi supérieur dans les lignes droites par rapport aux années précédentes.

Dans l’ensemble, ça va mieux qu’au début de la saison, où sur certaines pistes, il était même difficile de ne pas dépasser Q3 mais même Q1, avec un Hamilton charge fort contre la monoplace des Allemands.

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.