musique | Le Rototom ferme ses portes après avoir réuni 211 000 personnes de 77 nationalités




Ce Coup de soleil Rototom a clôturé hier soir sa vingt-septième édition, absente pendant une semaine a réuni 211 000 personnes de 77 nationalités des cinq continents qui sont venus à Benicàssim (Castellón) pour se retrouver après une pause de deux ans dans une salle de concert avec 183 représentations.

Pour l’organisation, il s’agissait d’une « édition spéciale » pour les « retrouvailles qu’elle a signifiées pour une communauté planétaire qui voulait revivre l’expérience du Rototom Sunsplash ». basé sur le reggae, le hip hop et les musiques du monde.

La plupart des participants venaient d’Espagne, de France, d’Italie, d’Allemagne et du Royaume-Uni, bien que le public ait également rejoint l’Uruguay, l’Égypte, la Thaïlande, le Kenya, Haïti, l’Indonésie, le Vietnam, l’Islande, la Nouvelle-Zélande ou Trinité-et-Tobago, parmi tant d’autres.

Un syndicat a manifesté de manière particulière lorsque, dans les dernières heures de la deuxième journée du festival (mercredi 17 août), la salle de concert a dû être évacuée préventivement et heureusement sans incident dû à la tempête.

« La réaction des personnes présentes a été collective et exemplaire ; elle a montré que l’unification vient des difficultés et que le Rototom a un public qui n’est pas seulement impliqué dans l’événement musical lui-même, mais avec l’univers et la philosophie qu’il a construit‘ ils ont souligné de l’organisation.

Un festival diffusé dans le monde entier

De plus, le festival s’étend au-delà des limites de la salle de concert avec des diffusions en temps réel des spectacles de la scène principale et du Lion et des discussions et sessions clés de l’Université Reggae tout au long de la semaine. Les trois canaux activés ont rapproché le Rototom du Sunsplash à 2 835 000 personnes dans le monde, qui ont suivi le quotidien du festival en direct via internet et les réseaux sociaux.

Un public qui a ajouté des abonnés de 90 pays pour plus que profiter 650 065 heures de diffusions en direct depuis les différentes chaînes numériques du festival.

Ces sept jours de fête se sont ajoutés environ 200 concerts et séancesmais la parade artistique qui a permis de les amener sur scène s’est déroulée non seulement sur les sept scènes de l’événement, mais également en contrebas.

Il y avait plusieurs artistes qui, qu’ils fassent partie du programme de cette année ou non, se sont également rendus à Benicàssim pour vivre le festival (comme en témoigne la présence de Green Valley, entre autres) ou pour aider à construire à partir d’autres plateformes … sans rapport avec le purement musical, comme en témoigne leur collaboration aux sessions de la Reggae University, où le public a pu engager un dialogue étroit avec eux Julian Marley, Horace Andy ou Luciano.

Roselle Lémieux

"Amateur de café. Expert indépendant en voyages. Fier penseur. Créateur professionnel. Organisateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.