PSG : Neymar, Mbappé, les indésirables, les doutes, les ambitions… Les mises au point de Galtier

En réunion avec l’Equipe ce samedi, Christophe Galtier, le nouveau mentor du PSG, attend ses envies, convoque les questions qui ont entouré son apparition et contourne les éclairages nouveaux sur le club, du sort éventuel de Neymar à la situation avec Mbappé.
Les hypothèses étaient élevées. Pour sa première sur le banc du PSG contre Quevilly-Rouen vendredi dans une bonne disposition, Christophe Galtier a connu son triomphe parisien le plus mémorable (2-0) grâce à des buts de Sergio Ramos et du jeune Djeidi Gassama. Un exploit relaté mais représentatif avant de s’envoler ce samedi pour une visite à travers le Japon avec une rencontre qu’il a trouvée. Après quinze jours de travail, le spécialiste français de 55 ans, qui a préparé Saint-Étienne, Lille et Nice, a donné un rendez-vous à l’Equipe où il revient sur chacun des dossiers brûlants d’une saison très attendue pour le PSG. . Voici une compilation.

Neymar et les enquêtes, Mbappé et la tension
Christophe Galtier a été clairement interrogé concernant l’affaire Neymar. Alors que le Brésilien est censé être sur le point de partir, l’ancien directeur du Losc a exigé qu’il le maintienne à ses postes la saison prochaine. « Je vais m’adapter à l’équipe que j’ai, j’en ai besoin autant qu’on peut raisonnablement s’y attendre. Nous devons le diminuer, mais j’en ai besoin aussi fort qu’on pourrait vraiment s’y attendre. Un groupe est sûrement plus solide avec des joueurs extraordinaires. Aussi , Neymar en est un », a affirmé Christophe Galtier.

Le local de Marseille a également marqué les esprits sur le trio Messi-Mbappé-Neymar, pour bien comprendre qu’ils ne joueront pas tous les matchs : « Il y aura une exigence de révolution. onze, c’est que ce onze est un peu aussi solide avec les cinq changements potentiels. Dans le terrain hostile, il y aura du temps de jeu pour tout le monde. Je sais où Neymar peut être agréable, que ce soit un peu plus haut libre ou devant deux milieux, Galtier Neymar, semblable à Leo Messi, ce sont des artistes, des joueurs qui ont cette capacité à être traqués cachés dedans et à être probants. »
Concernant Mbappé, qui a tendu la main jusqu’en 2025 précédant sa comparution, Christophe Galtier ajoute : « on ne lui fera pas supporter toute l’obligation, c’est un gamin de 23 ans qui a une dominance spécifique des occasions. Il comprend ce que les gens vont attendre de lui mais il y a aussi d’autres joueurs autour.(…) Je fais un effort pour ne pas le calmer. Kylian comprend ce dont il a besoin, sait où il doit aller, comment il doit gérer sa carrière, donc il a cette pression ». Vers un PSG en 3-5-2
Contre Quevilly-Rouen vendredi, le nouveau mentor du club de la capitale a entamé le principal match accommodant en 3-5-2. Aussi, clairement ce test s’est avéré définitif : « Cette activité se compare aux qualités des joueurs. Être disponible, pousser l’ennemi, exceptionnellement haut. D’après ce que j’ai eu la possibilité de décomposer, nous avons des joueurs qui sont extrêmement durs- frapper, excellent odieusement. De plus, pour les lâcher là-dessus, il faut avoir le bon équilibre. » Galtier a déclaré que Marquinhos serait « son skipper » et qu’il y aurait « des commandants de mauvaise habitude, qui n’ont aucune connaissance avec lui ». encore » dans l’équipage.

Lui, questions et envie
Dans cette rencontre concédée à l’Equipe, Christophe Galtier a également évoqué les réactions dont il fait l’objet et les interrogations qui ont accompagné son apparition. Blâmer de ne pas être la personne du concert par certains alliés, voire de ne pas avoir les épaules pour gagner la fameuse Ligue des champions, l’ancien mentor des Verts a botté en touche : « Je suis extrêmement agressif. Avec une modestie extraordinaire. est venu à Paris pour gagner. Il y a désormais trois titres publics : il faut les gagner. Il faut battre des records. D’ailleurs, en toute discrétion, je vous dis : je suis venu à Paris pour tout gagner. »

Il a ensuite, à ce moment-là, fait un alignement étonnant avec Roberto Di Matteo: « Avez-vous au moins une idée de qui a remporté la principale Ligue des champions avec Chelsea? C’est (Roberto) Di Matteo (en 2012). Qui aurait pu placer un sou sur lui ? »

Nuisances
Un grand ménage serait organisé au PSG en cette fin de printemps. Selon nos données, les pionniers pourraient vouloir s’isoler de quelques joueurs dont Wijnaldum, Icardi, Draxler ou Diallo spécifiquement, qui sont devenus des charges pour le club. En plus, pour Christophe Galtier, l’effectif devrait être aminci. « Ce ne sont pas des nuisances, c’est péjoratif. On a 26 ou 27 joueurs séparés des gardiens, c’est colossal. Il y a des joueurs pour qui les espaces d’articulation seront Nous avons discuté avec eux. C’était tout sauf une simple activité. Ce sont des joueurs que nous devons considérer. Nous repartirons cette saison avec 21 joueurs de champ et quelques jeunes. Les énormes clubs qui performent à un niveau extrêmement important sont ceux qui trouvent comment intégrer les meilleurs jeunes dans une main-d’œuvre impliquée et de qualité », dit-il. Le message

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.