Rafael Amargo sur son arrestation passée: « C’est une question politique, il y a des mains noires »

Rafael Amargo a été arrêté en 2020 pour des crimes présumés de trafic de drogue et d’appartenance à une organisation criminelle. Deux ans plus tard, il attend toujours son procès. Cependant, il n’a pas quitté la scène et revient maintenant sur scène avec la pièce « Der schön Lebenstraum ». Dans une interview avec Diego Revuelta dans le ‘Public Mirror’, l’artiste a défendu son innocence.

Quand quelque chose comme ça vous arrive, vous devez avoir confiance en vous et en votre vérité.

Raphaël Amer

De plus, il a assuré qu’il continuait Il n’a pas de passeport et n’a pas hésité à pointer du doigt les « mains noires » responsables de sa situation : « Avec le temps, je sais que les gens que j’ai eu autour de moi et que je pensais éloignés étaient beaucoup plus proches. Je veux dire des gens qui ont du pouvoir », a déclaré l’artiste. « Je veux continuer à travailler. 80% de mon travail se fait à l’étranger et maintenant je n’ai plus de passeport. C’est comme ça que je meurs de faim et je dois accepter », a-t-il assuré.

a dit il ne pense pas à la prison parce que « je n’ai rien fait »: « S’ils amènent 200 témoins à quelque chose et mettent en scène quelque chose… Je n’ai pas peur parce qu’à la fin ces gens ne feront peut-être plus de politique (…) J’ai mis en jeu la politique parce que c’est un problème politique, un engouement de certains personnes ».

Mais les mauvaises nouvelles n’arrêtent pas d’arriver dans la vie d’Amargo, et c’est ça, Après la diffusion de cette interview, il apprend l’annulation de Life’s Beautiful Dream, le spectacle qui devait débuter au Teatro Marquina de Madrid.

Adrien Richard

"Amateur de café d'une humilité exaspérante. Spécialiste de l'alimentation. Faiseur de troubles passionné. Expert en alcool diabolique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.