Six microprojets avec la participation de Navarre favoriseront les actions transfrontalières dans les Pyrénées

Six des 25 propositions sélectionnées lors du premier appel Micro-projets de coopération transfrontalière entre l’Espagne, la France et l’Andorre Participation navarraise ou ils sont dirigés par des agents de la Communauté Forale. Les actions qu’ils portent, qui doivent être menées pendant 18 mois maximum jusqu’en novembre 2023, seront subventionnées d’un montant total de près de 150 000 euros.

La résolution d’appel déclenche une nouvelle étape de la coopération pyrénéenne, après évaluation des candidatures par la Communauté de Travail Pyrénées (CTP) avec l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée, le GECT Pyrénées-Pyrénées, l’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre et les partenaires institutionnels des territoires participants. L’objectif de l’aide est d’encourager la coopération transfrontalière en soutenant de petits projets qui enrichissent les territoires participants.

Au total, 8 projets ont été bénéficiaires dans la zone ouest (dont 6 sont situés en Navarre), 8 dans la zone centre et 9 dans la zone est, soutenant un total de 78 entités qui recevront les 575 000 euros dotés par ce programme . Le montant total est de 191 666 euros par territoire, ce qui permet de financer jusqu’à 25 000 euros de dépenses par projet.

Les propositions menées ou avec Participation navarraise sont : DIAGPASTO (Diagnostic Pastoral Transfrontalier), INSER (Iparralde et Navarre en Solidarité et Responsabilité Écologique), ASOCIAKIN (Citoyenneté du Territoire Transfrontalier de Kinto), EUSKOPCYCLE (Plateforme Cyclo-Logistique en Euskal Herria), SASCIRATI (Irati – Un Territoire de Connexions et de Relations) ET BIDAZOKA (Foire Culturelle Basque et Bidassoa) Les partenaires navarrais de ces projets sont : Mairies de Bera, Mairie de Baztan, Josenea, Elkarkide, Fondation Aspace Biointegra, Burdin Leku Navarra, Nafar Basoak, CP Esteribar , Ziclo-P Navarra, Aezkoa Valley Board, Salazar Valley Board et Nafarroako Topagunea.

Les organismes récepteurs sont organismes publics et privés qui, en raison de leur taille ou de leur capacité financière, ne s’appliquent normalement pas aux grands appels d’offres pour des projets européens. Avec ce financement, il est possible de soutenir des actions plus modestes et plus étroites et aussi de donner aux soutiens la possibilité de faire le premier pas vers d’éventuels projets plus importants.

Les propositions sélectionnées concernent tous les domaines thématiques de l’appel, à savoir la projets culturels les plus nombreux (33%), suivis de ceux liés à la environs (19%), la instructif (12%), touristique (9%) et Des sports (8e%). Des thématiques liées à la santé, au secteur agricole et alimentaire, à l’action sociale et à la jeunesse complètent l’appel.

La zone était divisée en trois zones veiller à ce que les instances de coordination soient au plus près des porteurs de projets. Plus précisément, en plus de Navarre en Espagne, celles-ci auront lieu à Gérone, Barcelone, ​​Tarragone, Lleida, Huesca, Saragosse, Gipuzkoa, Araba/Álava, Biscaye et La Rioja ; dans les départements des Pyrénées-Orientales, de la Haute-Garonne, des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques en France ; et sur tout le territoire de la Principauté d’Andorre.

Elite Boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.