Thiem continue de chuter, perd face au Bolivien Dellien en France

PARIS (AP) – Dominic Thiem avait l’habitude d’être facile sur le terrain : son coup droit puissant, son revers élégant, ses bonnes décisions, tous bien calibrés au point où il a remporté l’US Open et dans trois finales de Grand Chelem. dont deux à Roland Garros.

Bien que le tendon qu’il s’est déchiré au poignet droit l’année dernière ne lui fasse plus mal, ses fusillades et, plus inquiétant encore, ses ressources ne sont plus ce qu’elles étaient. Après avoir été éliminé au premier tour de Roland-Garros dimanche, Thiem a enregistré sa 10e défaite consécutive.

Le présent est si mauvais pour l’Autrichien de 28 ans qu’après être passé de la troisième place du classement mondial à la 194e place après sa défaite 3: 6, 2: 6, 4: 6 contre Hugo Dellien, il a admis que ça pouvait marcher. participer à un tournoi Challenger, la deuxième catégorie du tennis, pour remporter une victoire et gagner en confiance.

Après avoir déploré la performance de son coup droit, de son revers et d’une trop faible proportion de premiers services, Thiem a évoqué le plus important : « Parfois, je prends des décisions stupides lors des échanges… Je ne joue pas bien quand je joue… Pour Zum Par exemple, il y a eu un match aujourd’hui où j’ai fait quatre ou cinq erreurs sur les retours de coup droit et je me suis dit : ‘Qu’est-ce qui se passe ?’

Sa sortie anticipée n’a pas été le seul événement majeur du premier jour du deuxième grand match de l’année, qui s’est joué par temps couvert et pluvieux et avait un scénario pré-pandémique : plein de monde, des acclamations et pas de masques.

Thiem est tombé face à Rafael Nadal lors des finales parisiennes en 2018 et 2019 et face à Novak Djokovic à l’Open d’Australie 2020, et son précédent triomphe remonte à mai 2021. Mais quelle que soit la situation dans laquelle il se trouve, il y a eu d’autres résultats, peut-être plus surprenants.

La chose la plus frappante chez les femmes a été la défaite face à la tunisienne Ons Jabeur. L’équipe classée sixième a perdu 3:6, 7:6 (4) et 7:5 contre Magda Linette de Pologne, 56e au classement.

Jabeur, la première femme arabe à remporter un titre WTA et la première à atteindre les quarts de finale d’une compétition du Grand Chelem, a admis : « Je m’attendais à progresser dans ce tournoi. »

Jabeur est en tête de liste avec ses 17 victoires sur terre battue cette saison, dont le titre de l’Open de Madrid et la finale de l’Open d’Italie.

Garbiñe Muguruza, une autre tête de série parmi les 10 premières et championne de 2016, a perdu 2-6, 6-3, 6-4 contre la n ° 46 mondiale Kaia Kanepi, d’Estonie.

Muguruza a battu Serena Williams lors de la finale de Roland Garros il y a six ans et Venus Williams lors de la finale de Wimbledon 2017, mais a maintenant perdu son match d’ouverture à Paris deux années de suite.

Carlos Alcaraz, l’Espagnol de 19 ans qui fait partie des principaux favoris pour son premier titre du Grand Chelem en sixième, a débuté par une victoire tranquille 6-4, 6-2, 6-0 contre l’Argentin Juan Ignacio Londero lors du dernier match. du jour sur le terrain de Philippe Chatrier.

Félix Auger-Aliassime (9e place) a évité la surprise. Il a également enregistré sa première victoire à Roland-Garros en trois tentatives, remportant un match après avoir perdu les deux premiers sets.

Le Canadien de 20 ans est revenu par derrière pour éliminer le Péruvien Juan Pablo Varillas 2-6 2-6 6-1 6-3 6-3, qui avait réussi en se qualifiant à éviter un grand-Participez pour la première fois au tournoi de Chelem .

Auger-Aliassime rencontre l’Argentin Camilo Ugo Carabelli. Lors de ses débuts en Grand Chelem et de son premier match du tableau principal du circuit ATP, Ugo Carabelli a renversé un déficit de 2-5 au cinquième set et a battu le Russe Aslan Karatsev 6-3, 4-6, 6-4, 3-6 – 6 (5).

Le Bolivien Dellien, 87 ans au monde, avait une fiche de 2-7 en matchs du Grand Chelem. Mais il a été solide de fond en comble dans les rallyes du début à la fin.

« Aujourd’hui, il n’était plus à son meilleur niveau comme avant, mais quoi qu’il en soit, je devais le battre », a déclaré Dellien. « C’est une étape importante dans ma carrière ».

Dimanche également, l’Argentin Diego Schwartzman (15e) a signé sa 50e victoire dans un tournoi du Grand Chelem après avoir battu le Russe Andrey Kuznetsov 6-3, 1-6, 6-4, 6-2.

L’Uruguayen Pablo Cuevas et la Colombienne María Camila Osorio sont également sortis vainqueurs de leurs débuts. Cuevas a causé la surprise en battant l’Américain Jenson Brooksby, 31e tête de série, 6-2, 6-1, 6-2 tandis qu’Osorio a battu le Français Harmony Tan 6-4, 6-3.

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *