Tour de France 2022 : Dylan Groenewegen s’engage pour l’étape 3 | Vidéo

Le cycliste hollandais Dylan Groenewegen (échange de vélos Jayco) a remporté le sprint ce dimanche troisième étape du Tour de France 2022 et le plus récemment dans les pays danois, de 182 kilomètres entre les villes de Vejle et Sonderborgen battant le Belge Wout van Aert (Jumbo Visma), qui détient le Maillot jaune et a répété la deuxième place pour la troisième journée consécutive.

Groenewegen a été le plus rapide du sprint du peloton et a déséquilibré un Van Aert frustré avec la victoire d’étape, malgré le leadership du général. Son compatriote de dos Jasper Philipsen (Alpecin Deceuninck) Troisièmement, alors que le Slovaque Peter Sagan (Énergies totales)qui a été le premier à s’attaquer à la couronne a terminé quatrième après avoir accusé le chef du général d’une manœuvre à l’arrivée à l’arrivée.

Ce à cause du salut est venu ce dimanche, ttrois ans après la dernière de ses quatre victoires partielles sur le Tour. Ce faisant, le coureur de 29 ans a levé les bras dans la « grande boucle » et maintenu sa vitesse de pointe à l’arrivée pour clôturer une saison orageuse marquée par la grave accident causé au Tour de Pologne 2020 et qu’est-ce que ça a coûté neuf mois de prison.

Après avoir démarré et exécuté la ‘volata’, Wout van Aert (Jumbo Visma) a été relégué au deuxième position dans le dernier coupet. Cependant, le Belge s’est rassuré Maillot jaune qui dure encore un jourqui a étendu son avance à six secondes d’avance grâce aux bonus.

Comme c’est arrivé le deuxième jour Les chutes se sont reproduites peu de temps après la dernière ascension. Le train roulait très compact et en un Rétrécissement de la route, il y a eu une chute cela a déstabilisé les coureurs à 10 kilomètres de l’arrivée. Il réduisit ainsi le groupe à moins d’une centaine de soldats sans incident majeur.

Le long kilométrage de la scène a enlevé l’éclat journée peu spectaculaire. Le Danois a remporté le sprint intermédiaire Magnus Cort (EF Education EasyPost)la Escapade du jour et accompagnateur en montagne. Après lui, la lutte pour les points pour le très convoité maillot vert a commencé.

Un combat gagné Van Aert en battant le Hollandais Fabio Jakobsen (Quick Step Alpha Vinyl), le coureur même qui lui a arraché la victoire lors de la deuxième journée du Tour.

Au-delà du triomphe à la ligne d’arrivée, L’étape a été marquée par la fuite de Magnus Cort, le plus combatif du début de manche française. Un autre jour, le cycliste de danea a navigué seul célébrée par une foule qui a apporté de la couleur à chaque centimètre du parcours et a été remis au cycliste local le troisième et dernier jour du « Grand Départ ».

Alors le grimpeur couronné la promotion aux trois ports de la quatrième catégorie et capturé tous les points de la montagne en jeu, ce qui a assuré deux jours de plus Règle du maillot rouge dont il ne veut plus se séparer grâce à ses six points.

Au classement général Van Aertle Belge Yves Lampert (Quick-Step Alpha Vinyl) et slovène Tadej Pogacar (UAE), le principal prétendant au Tour en tant que champions actuels en double, mener la tabletandis que les Espagnols Enrique Mas (Movistar) a évité la chute finale et s’est retrouvé avec le premier peloton à Sonderborg à une minute et trois secondes du leader provisoire.

Ce lundi, la caravane à vélo déménage du Danemark vers la Francela premier jour de repos après les trois premiers jours. La tournée revient dans les rues mardi prochain dans un course de moyenne montagne, cela entrera dans un terrain « piège » six ports de la quatrième catégorie Entrez Dunkerque et Calais, avec 171,5 kilomètres.

(Avec des informations de presse européenne)

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *