Des organisations internationales et nationales ont participé avec le gouvernement de la Table administrative de Santa Victoria Este

Le Délégué aux Affaires Indigènes, Marcelo Cordoue Ce mardi, il a accompagné la présentation des travaux du Conseil d’administration de Santa Victoria Este aux représentants de l’Unicef, des Nations Unies, de la FAO, de l’Ambassade de France et de l’Union européenne, entre autres organisations internationales.

Ce jour-là, les autorités des organisations familiales créoles et autochtones et des organisations telles que l’INTA Argentine et la Fondation Fundapaz ont annoncé les détails du processus historique de démarcation des terres qui implique le respect de la décision de la CIDH concernant les exploits fiscaux 55 et 14, qui concernent la couverture au moins 640 000 hectares du Salta Chaco et nécessitent un travail coordonné entre les créoles, les communautés indigènes et les gouvernements municipaux, provinciaux et nationaux.

Présent à la réunion, le maire Roger Néron Il a également présenté la réalité de sa communauté et son travail, qu’il a articulé avec le gouvernement et les organisations civiles et internationales, pour lesquels il a exprimé l’importance de l’accompagnement constant d’organisations comme celles présentes à la conférence, pour favoriser le développement du territoire dans tous ses domaines pour promouvoir les aspects.

De leur côté, les autorités des organisations présentes ont exprimé leur intérêt pour le processus historique, en insistant sur l’articulation entre entités de différents types et en accordant une attention particulière au processus de gestion écologique et politique, aux questions de genre et de santé.


À la fin de la réunion, le délégué Marcelo Córdova a déclaré : « Il s’agissait d’une table de gestion élargie où les organisations internationales ont apposé leur empreinte, proposé des travaux et un accompagnement indispensable dans un domaine négligé. Aujourd’hui, ils ont eu l’occasion d’en apprendre davantage sur cette réalité de notre Deep Salta, alors j’espère que nous pourrons continuer à travailler avec eux pour apporter une meilleure qualité de vie aux habitants de la région, ce qui est l’objectif de notre gouverneur Gustavo Sáenz. »

Le Coordonnateur Résident de l’ONU Argentine, Claudia Mojica Soulignant le potentiel qu’elle voit dans la région : « Je suis impressionnée par ce que cette visite dans cette partie du Gran Chaco Americano a signifié pour nous en tant qu’ONU. N’ayant rejoint que récemment les Nations Unies en Argentine, j’étais conscient des défis majeurs auxquels la région est confrontée, mais nous les entendons maintenant de première main. Mais au-delà des vrais enjeux, on voit aussi une richesse qui vient de ce brassage interculturel et du leadership qu’on retrouve dans la région.

« En tant qu’ONU, nous vous proposons de continuer à accompagner les efforts que vous faites et, surtout, de créer ces synergies de nation, de provinces et d’autres secteurs de la coopération internationale, auxquelles nous nous joignons avec l’enthousiasme avec lequel nous sommes venus, a ajouté maintenant à la conscience de l’avoir vu de mes propres yeux aujourd’hui », a-t-il conclu.

La secrétaire à la participation civique et aux relations communautaires, Amelia Acosta, a également participé à la table administrative de Santa Victoria Este au nom du gouvernement de Salta. Etaient également présents la vice-présidente de l’INTA Argentine, Nacira Muñoz ; la présidente de la Fundapaz, Cristina Garros Martínez ; Pablo Frere, secrétaire exécutif de Redes Chaco; le directeur général de Pata Pila, Diego Bustamente ; Jessica Braver, coordinatrice de l’ONU en Argentine, aux côtés des autorités de l’Organisation des familles créoles, de la Fondation Lhaka Honhat, de la Mobilisation de la base unie des voisins, du sous-secrétaire d’État aux exploitations familiales de la nation, du ministère argentin des affaires étrangères, de la FAO Argentine, l’Union Européenne, l’UNESCO, l’Ambassade de France et l’Organisation Internationale du Travail.

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *