La justice française enquête sur les avoirs de millionnaires russes proches de Poutine | Nouveau journal en ligne

Depuis le 1er juillet, la justice française enquête sur des biens achetés en France par des millionnaires russes proches du président russe Vladimir Poutine, a rapporté aujourd’hui la presse locale.

L’enquête, lancée par le Parquet national financier (PNF), fait suite à une plainte de l’antenne locale de l’ONG Transparency International à Paris fin mai.

L’organisation a dénoncé le « blanchiment » d’avoirs acquis illégalement en France par « des hommes d’affaires et des hauts responsables proches de Vladimir Poutine », rapportent le quotidien Le Parisien et l’agence de presse française AFP.

Les millionnaires russes sont ciblés par les autorités de plusieurs pays occidentaux depuis le début de l’invasion russe de l’Ukraine fin février.

Le mois dernier, un groupe de travail chargé de suivre les actifs de riches Russes a déclaré que 30 milliards de dollars d’actifs avaient été gelés, ainsi qu’environ 300 milliards de dollars par la banque centrale russe.

Ce groupe comprend les États-Unis, l’Australie, la France, le Canada, l’Allemagne, le Japon, l’Italie, le Royaume-Uni et la Commission européenne, territoires qui ont imposé des sanctions à la Russie pour son offensive.

Avec les informations de Telam

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.