L’extrême droite obtient des résultats historiques en France : « Nous ferons de Macron un président minoritaire » | International

Dans un avertissement sévère au président français Emmanuel Macron, Marine Le Pen a souligné les résultats historiques de l’extrême droite aux élections législatives, qui sont passées de 8 % à 15 % des sièges à l’Assemblée nationale.

Définitive, L’extrême droite française a obtenu des résultats historiques au second tour des élections législatives. A ce propos, la présidente de l’Association nationale (RN), Marine Le Pen, a assuré que « nous ferons d’Emmanuel Macron le président de la minorité ».

Depuis Henin-Beaumin, où elle a été réélue députée, Le Pen a célébré des résultats sans précédent pour l’extrême droite de près de 90 sièges devant des dizaines de militants. 15 % de l’ensemble des sièges à l’Assemblée nationale (577), contre 8 % auparavant.

« Et que nous avons un système électoral injuste et inadapté à la réalité du pays », a déclaré Le Pen, qui a perdu face à Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle il y a deux mois.

Outre le résultat historique de REN, l’Ensemble Alliance (Together) de Emmanuel Macron aurait perdu sa majorité absolue selon les prévisions de vote.

« C’était le meilleur résultat de notre famille politique (…) Nous ferons d’Emmanuel Macron un président minoritaire. » a annoncé le responsable de l’association nationale.

Le Pen a rappelé que leur combat sera à la fois contre « les classes supérieures » qui soutiennent Macron et ceux qui « tentent de saper la France par le bas de manière anti-républicaine », en référence à la coalition de gauche Nupes, principale force d’opposition. dirigé par Jean-Luc Mélenchon.

La présidente a rappelé que sa priorité serait la lutte contre l’immigration, la sécurité, le chômage et la « France oubliée ».

Le gouvernement demande de ne pas bloquer le pays

Le ministre français des Finances Bruno Le Maire a demandé du soutien ce dimanche Des membres de l’opposition de droite et de gauche qui sont d’accord avec les principaux points du programme d’Emmanuel Macron pour éviter le blocus du pays.

« Je demande à ceux qui sont d’accord avec ces idées de prendre leurs responsabilités et de soutenir la seule force capable de gouverner la France », a déclaré Le Maire dans une interview à la chaîne France 2 peu après l’extrapolation des votes des Parties connu législation où Le bloc de Macron a subi de graves revers et a perdu sa majorité absolue à l’Assemblée nationale.

Lorsqu’on lui a demandé à qui l’exécutif se tournerait pour mener à bien le programme du président, il a noté que les républicains (conservateurs) et « l’autre côté de l’arc parlementaire » pouvaient s’entendre sur leurs idées.

Le ministre, l’un des poids lourds de l’exécutif, a reconnu que les résultats représentent « une lutte démocratique » « sans précédent » dans la Ve République, qui a commencé en 1958, et a précisé que l’élément principal de cet affrontement était l’attraction de la distance-droite du Rassemblement national. (RN) de Marine Le Pen, qui est passé de 8 députés à près d’une centaine.

Le Maire s’est efforcé de transmettre cette idée la nouvelle assemblée nationale n’a pas besoin d’être ingouvernable, Ils admettent même qu’il faudra « de l’imagination » et développer « une nouvelle culture gouvernementale française » pour former des majorités.

Surtout, il a insisté sur le fait qu' »il y a une faction majoritaire qui a été largement réélue », celle du bloc d’ensemble macroniste, et que « leurs idées sont très claires » pour défendre l’emploi, la sécurité, l’intégration européenne et la lutte contre le climat. monnaie.

Elite Boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.