Modèles de Renault et HYVIA qui veulent révolutionner l’hydrogène comme carburant – voiture électrique – Autobild.es

Renault a présenté la version de production du au Mondial de l’Automobile de Paris Renault Master Van H2-TECH, son premier fourgon à hydrogène.

« Notre fourgon H2 est produit en France et HYVIA est basé en France », expliquent les chefs de projet. « Il y a deux semaines, HYVIA a été reconnue comme l’une des 10 initiatives confirmées en France, faisant partie de l’Important Projet d’Intérêt Européen Commun ; la révolution de l’hydrogène est en marche », ajoutent-ils.

Renault Master Fourgon H2 Tech

Renault Master Van H2-TECH est génial Vans à hydrogèneavec un volume de chargement de 12 mètres cubes, adapté au transport de marchandises et de colis, répondant aux besoins des professionnels pour leur utilisation intensive.

Il est équipé d’un Pile à combustible de 30 kWune batterie de 33kWh et des réservoirs d’hydrogène de 6,4kg (4 réservoirs de 1,6kg).

Bus urbain principal H2-TECH

Renault a également présenté le au Mondial de l’Automobile de Paris Bus urbain principal H2-TECH un Prototype de minibus urbain à hydrogèned’une capacité de 15 passagers et conçu pour les entreprises locales et les services publics.

Le minibus zéro émission est déjà testé avec des partenaires tels que PVI (France), MELLOR (Suède, Norvège et Finlande), TRIBUS (Allemagne, Pays-Bas, Danemark, Belgique et Luxembourg) et QIBUS (Italie).

projets hydrogène

Lors du salon français, Renault a annoncé qu’HYVIA faisait désormais partie du projet d’intérêt européen commun (PIIEC) « Hy2Tech ». Cela signifie que le gouvernement français soutient le développement de plusieurs générations de véhicules et leur croissance usine de piles à combustible.

Pour répondre à ses besoins logistiques, la nouvelle division du groupe français, centrée sur le développement de la technologie hydrogène comme carburant, a signé des accords de collaboration avec des partenaires stratégiques : AIRBUS et Alpine F1 Team.

Par ailleurs, le groupe français prévoit de démarrer sa première ligne d’assemblage et de test de piles à combustible dans les prochains mois. Électrolyseur 1 MW.

Malgier Favager

"Faiseur de troubles incurable. Explorateur. Étudiant. Spécialiste professionnel de l'alcool. Geek d'Internet."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *