« Nous étions constamment menacés par des bandes de voleurs »

Avec près de 40 minutes de retard, il a ouvert le bal en finale L’UEFA Champions League, qui a affronté le Real Madrid et Liverpool au Stade de France. De nombreux problèmes de sécurité lors de l’événement et des policiers français ont retardé l’ouverture de certaines portes du stade.

Les événements qui ont eu lieu ont provoqué l’indignation générale au sein du groupe Network. Exactement la femme du footballeur Thiago Alcantara, Julia VigasIl a tenu à saisir son compte officiel sur les réseaux sociaux pour dénoncer l’authentique calvaire qu’il a subi à Paris. Le manque de contrôle s’est emparé complètement de la capitale française.

« Je n’aime pas commenter ces choses, mais cette fois, je dois parler. La finale a été un cauchemar absolu et ce n’est pas une question de football, cela va bien au-delà du résultat.. Il y a eu de nombreux moments de peur dus au manque d’organisation et de sécurité. Nous étions menacés par des bandes de voleursqui a essayé de nous voler et s’est faufilé dans le stade sans billet », a-t-il commencé.

« Par conséquent, de nombreux supporters sont restés à l’extérieur du stade, provoquant des avalanches de personnes. La police a lancé des gaz lacrymogènes sur les familles et les fans, et certains d’entre eux ont également été battus. Tous sont des innocents. Nous avons dû être escortés hors du stade pour notre propre sécurité‘ il a continué.

« Quelque chose doit être fait, cela ne doit arriver à aucun type d’événement et nous demandons la responsabilité. Ça aurait pu être bien pire…« , a conclu la lettre publiée par Julia Vigas, qui n’était pas la seule responsable à dénoncer publiquement ce qui s’est passé, comme en ont parlé d’autres personnalités du monde du football.

C’est le cas Jason Mc Ateer, un ancien footballeur de Liverpool qui ne s’est pas tu et a parlé clairement de ce qui s’est passé à Paris le jour du match. « Je suis très triste. Ma femme a été volée et mon fils aîné a été attaqué. Vous ne devriez jamais aller à un match de football et avoir à faire face à des choses comme ça. C’est quelque chose qui fait peur », a-t-il déclaré sur LFC TV.

En revanche, la ministre française des sports elle-même Amélie Oudéa-CasteraIl a directement désigné les fans anglais comme les principaux coupables de ce qui s’est passé. « Vous devez vous rappeler qu’il y avait un flux de fans britanniques de Liverpool sans billets ou avec de faux billets »a débuté.

« Le préfet a estimé ce rassemblement entre 30 000 et 40 000 personnes, ce qui correspond à un surpeuplement de plus de 45 %. Il y avait une concentration sur l’Esplanade, causant des problèmes de sécurité et de congestion entraînant une attente extraordinairement frustrante pour les gens », a ajouté le ministre français.

Elite Boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.