De fortes tempêtes suivent la canicule en France | compagnie

La forte canicule en France, qui a battu des records de température dans une grande partie du pays, a été suivie d’un front d’orages violents à partir de samedi soir, qui a fait un mort et trois blessés.

Un homme de 31 ans qui faisait du kitesurf sur les plages de Villiers sur Mer (Normandie, nord-ouest) est mort sur le coup lorsque la tempête l’a emporté et l’a écrasé dans un restaurant en bord de mer. Trois autres personnes ont été blessées.

Dans la célèbre ville touristique de Deauville, sur la côte normande près de Paris, des milliers de personnes ont été contraintes d’évacuer la plage à toute vitesse entre les scènes de chutes après que les vents soient passés de zéro à près de soixante milles à l’heure en quelques secondes.

Les températures sont tombées à 20 degrés Celsius en moins de quelques heures dans une grande partie du pays, sauf dans la région du sud-est, où la chaleur s’est déplacée.

A Biarritz (sud-ouest), qui a battu samedi son record absolu de température de 42,9 degrés, l’arrivée du front d’air froid a fait chuter la température à 28 degrés en seulement quinze minutes.

L’agence d’État Météo France a mis fin à l’alerte rouge aux vagues de chaleur, bien que de fortes tempêtes telles que du vent, de la pluie ou de la grêle soient signalées dans de grandes parties du pays.

Gilles Samson

"Amoureux de la télé. Ninja de la musique. Fanatique de voyages amateur. Fan de bacon. Évangéliste culinaire sympathique. Organisateur indépendant. Fanatique de Twitter certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.