Les salariés de Massa préparent un voyage aux USA, en France et au Qatar – Economie

Le ministre élu de l’Économie, du Développement productif et de l’Agriculture, Sergio Massa, prévoit de se rendre aux États-Unis, aux États-Unis, en France et au Qatar plus tard ce mois-ci pour tenir des réunions avec les autorités du Fonds monétaire international (FMI), le Club de Paris et les investisseurs, dans le but de renforcement des réserves et de stabilisation des paramètres macroéconomiques.

Des proches collaborateurs du président de la Chambre des députés ont déclaré à cette agence que dans le cas de la première étape, qui sera les États-Unis, Massa prévoit de s’entretenir avec l’ambassadeur d’Argentine dans ce pays, Jorge Argüello, pour rencontrer le représentant de le FMI, le Département du Trésor américain, la Banque mondiale et les investisseurs de Wall Street à New York.

Argüello a déclaré à Télam qu’il « s’est entretenu à plusieurs reprises au cours du week-end avec Massa, qui envisage de se rendre aux États-Unis à l’avenir, notamment à Washington et à New York ».

« Cette visite n’a pas encore de date et l’ordre du jour sera finalisé après l’entrée en fonction du nouveau ministre », a-t-il déclaré.

Le voyage aux États-Unis sera organisé depuis Buenos Aires par l’ancien patron de l’UIA et du BICE, José Ignacio de Mendiguren ; Gustavo Martínez Pandiani et le douanier Guillermo Michel, ainsi qu’Argüello et le conseiller du département du Trésor américain Juan González.

Massa a passé tout le week-end à rencontrer ses principaux associés pour rédiger les premières mesures qu’il annoncera mercredi après l’entrée en fonction du président Alberto Fernández.

Pour l’instant, il a confirmé que l’ancien ministre des Finances Raúl Rigo reviendra à ce poste et sera rejoint par Jorge Domper en tant que sous-secrétaire au budget et Claudia Balestrini, qui est en charge du sous-secrétaire aux recettes publiques.

Le plan de Massa

Concernant le voyage dans les trois pays, des proches ont souligné que l’objectif est de renforcer le plan de Massa de développer une « usine à dollars » pour renforcer les réserves et stabiliser les chiffres d’imposition.

Cet objectif n’est atteint que de trois manières, à savoir en augmentant les exportations, en attirant des investissements productifs et en accueillant le tourisme, et en ajoutant du crédit international.

Renforcer les réserves et stabiliser les objectifs budgétaires est ce que Massa a en tête, à savoir soutenir la production nationale et exporter la main-d’œuvre argentine pour « créer de véritables emplois et remplacer les plans sociaux par du travail ».

Quant au voyage en France, il était prévu de parler aux représentants du Club de Paris afin de restructurer la dette que l’Argentine a envers cette organisation.

Un autre voyage aura lieu au Qatar, où Massa et son équipe prévoient de rencontrer des investisseurs institutionnels et des représentants du Qatari Sovereign Fund, l’un des plus importants au monde, afin qu’ils puissent contribuer à des projets énergétiques et de sécurité alimentaire.

Roselle Lémieux

"Amateur de café. Expert indépendant en voyages. Fier penseur. Créateur professionnel. Organisateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.